Fort de son titre de meilleur 4-ans, Acuppa est solidement ancré à la première place dans la course au titre de cheval de l’année et de meilleur stayer. Le cheval de l’écurie Gujadhur voudra accrocher une victoire classique à son palmarès après avoir échoué de peu dans le Maiden. Il est le favori de nombreux turfistes et son jockey Robbie Burke le porte en très haute estime. Selon l’Irlandais, c’est le meilleur cheval qui évolue actuellement au Champ de Mars. A lui démontrer que tel est le cas. Mais rien n’est joué. Serge Henry misera sur Seattle Ice alors que Rousset tentera de démontrer que l’échec de Green Keeper lors de la 27e journée n’était qu’un accident de parcours. Les courses ont souvent donné droit à des surprises. Au risque de surprendre, on peut avancer que la dernière classique de 2011 est une épreuve plus ouverte qu’il n’y paraît. Rudi Rocks, Sharks Bay, Gliding High et Honour In Gold peuvent aussi avoir leur mot à dire, dépendant des conditions de course.
Acuppa a été raccourci par rapport à sa dernière victoire ; quelque 500m de moins. Robbie Burke s’en est personnellement occupé pour que le hongre soit à son meilleur niveau. Eu égard à son travail de mardi matin, on peut rassurer ses supporters car il a littéralement laissé sur place Solar Symbol à l’approche du but. Son statut de favori n’est pas usurpé. Il a aussi hérité d’un bon numéro de corde et devrait être en mesure d’obtenir un bon positionnement en course.
L’écurie Gujadhur engage également Senor Versace, vainqueur du Maiden et qui a réussi un retour vainqueur sur 1500m. A bien voir, le gris peut paraître mieux préparé que son compagnon d’écurie pour la Coupe d’Or. Robbie Burke l’ayant toutefois délaissé — il peut avoir été battu dans le Ruban Bleu mais il peut invoquer la malchance pour expliquer la deuxième place de son préféré —, on doit comprendre que le gris réunit moins de chance que le hongre bai pour s’approprier de la dernière classique de la saison. On est aussi sous l’impression que Senor Versace peut avoir accusé une légère baisse ces derniers jours.
Seattle Ice, lui, est fraîchement auréolé du record des 1500m. Une course qu’il avait remportée après un rythme d’enfer imposé par Green Keeper. Avec sa 1re ligne au départ, il devrait être en mesure de bien se placer. Il a aussi laissé une belle impression lors de son dernier exercice sur le gazon mardi matin. On serait tenté de faire ressortir que chaque course possède ses propres vérités. Seattle Ice a donné le meilleur de lui-même en trois occasions et les trois fois il avait pu bénéficier d’un rythme soutenu. C’était lors de sa victoire avec Lanfranco Dettori, de sa deuxième place derrière Captain’s Knock et tout dernièrement quand il a abaissé le record du Draper’s Mile. La question est de savoir s’il peut tout aussi bien terminer quand une épreuve n’est pas courue à une allure régulière.
L’autre Serge Henry de service sera National Play, qui avait terminé presque sur la même ligne que Seattle Ice il y a un mois. A bien voir, il semble le même genre de cheval que la monture de Jason Holder. Il est mieux servi quand il peut bénéficier d’un train soutenu car on a aussi en mémoire sa victoire de la 22e journée quand il avait repris Green Keeper sur 1400m.
Green Keeper : le point d’interrogation
Le grand point d’interrogation de la course est Green Keeper. Trop ardent à sa dernière tentative sur 1500m, il avait terminé sur les genoux, faiblissant nettement dans les 100 derniers mètres. Son entourage immédiat a essayé de trouver la solution pour calmer son ardeur. Il a été essayé avec un tongue-tie, des pacifiers et une drop noseband. Le premier harnachement a été finalement délaissé et la confiance est de mise à l’écurie Rousset. Pour l’entraîneur et son assistant, la tenue de Green Keeper ne fait aucun doute. Les deux sont aussi confiants que leur protégé pourra être mieux contrôlé cette fois. Si tout marche comme ils le pensent, Green Keeper pourrait ne jamais être rejoint.
L’autre représentant se nomme Honour In Gold, qui vient pallier le repos forcé de Captain’s Knock, qui a eu une sole sensible à l’issue de son dernier travail. Gilbert Rousset est amplement satisfait du dernier work out du cheval. Il va même plus loin pour affirmer que Honour In Gold n’est pas aligné pour faire de la figuration. Alors, attention !
Ils sont en fait plusieurs à faire partie des secondes chances. Rudi Rocks a été choisi à l’unanimité au sein de l’écurie Maingard pour participer à cette course. Comme cela avait été le cas dans le Maiden — le cheval n’avait pas eu les circonstances en sa faveur — il existe un petit espoir de voir la Coupe d’Or atterrir  dans les vitrines de l’écurie. Ricky Maingard est d’avis que le parcours est idéal pour une reprise et que Rudi Rocks profitera de sa fraîcheur pour faire sentir sa présence.
Du côté de l’écurie Merven aussi on pense que Sharks Bay, lui qui a été confronté à des problèmes depuis son arrivée chez nous, pourra enfin démontrer sa vraie valeur. Il ne faut pas oublier que ce cheval avait été surnommé Mr Invincible en Afrique du Sud et qu’il avait rapporté pas moins de 750 000 rands (?Rs 2,8 M) en termes de prix. Il a couru en légers progrès à sa dernière tentative. Si jamais il peut bénéficier d’un parcours à sa convenance, il aura des arguments à faire valoir.
Gliding High était passé proche du succès le 8 octobre dernier. Il peut avoir péché dans la finition en raison d’un manque de compétition car il revenait d’un repos de trois mois. Cependant, contrairement à sa course de la 28e journée, il ne bénéficiera pas d’un bon couloir. Ce qui risque de le contraindre à soit faire les extérieurs soit à se retrouver plus en retrait que prévu.
Al’s Deputy, lui, n’a pas réussi grand-chose en cinq tentatives. On ne lui trouve qu’une seule performance notable. C’était le 30 juillet dernier. Il se présentera au départ avec une chance d’extrême outsider.
L’écurie Foo Kune sera représentée par la nouvelle unité Esteco, qui a réalisé une remarquable et courte carrière en Afrique du Sud avec quatre victoires et quatre placés en huit tentatives. Il est certainement un cheval d’avenir qui trouvera le parcours bon pour une reprise. Ne sait-on jamais, il pourrait se mêler à la lutte finale si la course est lancée sur des bases élevées.
Après analyse, on placera les protagonistes dans quatre lots bien distincts. Dans celui des premières chances on placera Acuppa, Seattle Ice et Green Keeper. Comme secondes chances, on serait tenté de placer Honour In Gold, Sharks Bay et Rudi Rocks. Les outsiders seront composés de Senor Versace, Gliding High et National Play. Al’s Deputy et Esteco sont eux considérés commes les extrêmes outsiders.
Sur le papier, Acuppa détient les meilleures chances, mais si Green Keeper se montre moins ardent, sa tâche de le reprendre risque d’être très ardue