Le portefeuille des crédits bancaires au secteur privé (incluant les particuliers et des corporations publiques mais excluant les sociétés du Global Business) a connu une très faible hausse pendant les deux premiers mois de l’année. La valeur du portefeuille est passée de Rs 286,2 milliards en décembre 2015 à Rs 286,5 milliards en février 2016.
Selon le tableau présenté dans son dernier bulletin mensuel par la Banque de Maurice (BoM) concernant l’évolution des crédits bancaires au secteur privé (indicateur de l’activité économique dans le pays), janvier et février 2016 n’ont pas été marqués par des opérations importantes. Plus gros emprunteur, le secteur de la construction a vu son ardoise de replier très légèrement (de Rs 86,1 milliards à fin décembre 2015 à Rs 85,9 milliards) mais sur une année les crédits à ce secteur ont augmenté de Rs 4,3 milliards.
Derrière la construction, le secteur touristique a également réduit son ardoise, la ramenant à Rs 47,9 milliards par rapport à Rs 48,2 milliards fin 2015. En février 2015, le niveau des crédits bancaires à l’industrie touristique se chiffrait à Rs 46,2 milliards. Selon les données de la banque centrale, de légères baisses ont été enregistrées concernant les crédits accordés au secteur manufacturier (de Rs 21,1 milliards à Rs 20,9 milliards), du Commerce (de Rs 31,8 milliards à Rs 31,4 milliards) et aux services financiers et des affaires (de Rs 26,6 milliards à Rs 26,2 milliards) pendant les deux premiers mois de l’année.
En revanche, le secteur agricole a vu la valeur totale de ses crédits grimper de Rs 21,4 milliards à Rs 22,4 milliards. Ce sont principalement les établissements sucriers qui ont emprunté davantage (+ Rs 1,8 milliard à Rs 11,3 milliards). Quant aux crédits aux particuliers, ils se sont stabilisés autour de Rs 29,1 milliards.
Par ailleurs, la BoM vient de rendre public son dernier relevé concernant les facilités de crédit que les banques commerciales ont offertes aux petites et moyennes entreprises sous le plan spécial de financement introduit début décembre 2011. Ce plan fait provision pour l’octroi de crédits à un taux préférentiel : 300 points de base au-dessus du taux directeur, soit 7,4 % actuellement.
A fin mars 2015, les banques avaient approuvé un montant total de Rs 6,1 milliards. Le nombre de demandes de crédit s’élève à 4 637 mais 209 dossiers n’ont pas été considérés. La MCB est le plus gros bailleur de fonds avec environ Rs 3 milliards de crédits approuvés. Elle est suivie de la SBM Bank (Mauritius) Ltd (Rs 1,1 milliard), de la Barclays Bank Mauritius Ltd (Rs 532 millions), de la Maubank (Rs 389 millions) et de la HSBC (Rs 215,5 millions).