Le groupe Omnicane récuse les allégations du mouvement citoyen Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL). Après la parution de plusieurs articles sur les projets de construction d’une Smart City à La Cambuse, menaçant quelque 2 km de plage, le groupe a émis un communiqué offi ciel et démenti formellement tous les propos d’AKNL.

« Mon Trésor Smart City a récemment fait l’objet de mises en causes erronées concernant la zone côtière de La Cambuse », indique le groupe Omnicane. En effet, le Master Plan de Mon Trésor – soutenu par l’Union européenne et financé grâce à la Banque européenne d’investissement (BEI) -, comprend 400 hectares et s’étend sur une période de 60 ans. Ce projet de construction élaboré par Royal Haskoning DHV, firme international de renom dans le domaine de la planification urbaine, sur le littoral sud a suscité l’inquiétude des habitants.

En effet, ces derniers et AKNL ont décidé de tirer la sonnette d’alarme au vu de l’ampleur des travaux qui auraient déjà commencé, avec notamment un canal creusé et la création de quelques passages artifi ciels pour l’acheminement des camions. Cependant, le groupe affi rme que « Mon Trésor Smart City sera réalisé sur des terrains d’Omnicane à proximité de la zone aéroportuaire. » Et s’agissant du canal creusé qu’AKNL dénonçait, affi rmant que l’on y installerait un barrage, le groupe répond : « Il est utile de signaler que Mon Trésor a entrepris de replanter des arbres endémiques à proximité de la plage.

Un “canal” de protection a ainsi été creusé pour les protéger du passage de véhicules qui a été souvent constaté et qui a occasionné leur destruction. » Et il poursuit : « Il n’est pas dans l’intention d’Omnicane d’empiéter, de quelque manière que ce soit, sur le droit de passage et d’accès aux plages. Ceci en conformité aux lois et règlements du pays. »