L’Uruguay est tombée « la tête haute » face à « la meilleure équipe de Colombie de l’histoire » et à la « magie » de James Rodriguez, samedi en huitième de finale du Mondial, estime dimanche la presse de Montevideo.
« Ils ont tout donné », titre La Tribune de la République, qui s’incline devant la victoire « indiscutable » des « Cafeteros » au Maracana (2-0).
La Céleste a quitté la compétition « la tête haute » après un match devenu « très compliqué » à cause de l’absence de la star Luis Suarez, suspendu.
Le journal El Pais regrette le « Rêve brisé » de l’Uruguay qui a « su être à la hauteur ». « Avec un esprit de rebellion, l’Uruguay s’est battu pour la qualification mais ne l’a pas obtenue », poursuit-il.
El Observador Deportivo lance un « merci quand même » à l’équipe uruguayenne battue « par une Colombie supérieure » après avoir dominé « l’Italie et l’Angleterre et avoir lutté sans Luis Suarez ».
L’Ilustrada opine avec un « merci, cela valait la peine » adressé à la Céleste, éliminée par « la meilleure Colombie de l’histoire ». Le sélectionneur Oscar Tabarez avait mis en place une équipe pour contrôler le match mais « James (Rodriguez) a cassé le scenario » lorsqu’est « apparue la magie du N.10 », estime le journal.