Le Magistrat de la cour de district de Port-Louis, D. Balluck, a donné son ruling pour la demande de l’annulation de la charge de cheating qui pesait à l’encontre du jockey Gregorio Arena qui avait retenu les services de Me Yahia Nazroo, avocat. L’Italien est de nouveau libre de ses actes et a préféré regagner l’Italie, même s’il a fait appel après avoir été sanctionné par le nouveau board des Racing Stewards institué pour une enquête «de novo».
Le Magistrat Balluck a trouvé que la charge de cheating devait être enlevée vu que les sanctions du board des Racing Stewards placé sous le Chairmanship de Ian Paterson, six mois de disqualification et une amende de Rs 50 000, étaient devenues caduques après que le board d’appel ait ordonné une enquête «de novo» lorsque le jockey avait contesté les sanctions émises à son encontre. On se souvient que la charge de cheating était intervenue suite à une déposition de Ian Paterson à la Police des Jeux. Lors de la demande de l’annulation de la charge, la Police des Jeux était représentée par le Sergent Hulckhory qui avait déclaré avoir appris par les journaux qu’une enquête «de novo» avait été instituée et qu’il laissait le soin à la cour de déterminer si l’enquête menée en premier lieu était devenue caduque.
Il faut rappeler qu’à la suite de l’enquête «de novo», aucune déposition n’a été faite à la police par le Mauritius Turf Club. Selon nos renseignements, Gregorio Arena devait dans un premier temps attendre que son appel soit entendu mais il a préféré regagné son pays natal.