Pour sa nouvelle carte d’hiver, Jacqueline Dalais a décidé de mettre un brin de fantaisie, de chaleur et beaucoup d’émotion à l’image de son personnage. Un nouveau Chef exécutif en la personne de Dominique Arsenius forme, avec elle, un duo explosif pour apporter plus de punch à cette nouvelle carte, qui promet des saveurs exceptionnelles.
Le mot d’ordre dans la cuisine de Jacqueline Dalais repose sur la passion, la créativité et la technique. Exigeante quand il s’agit de la qualité de ses produits, elle se révèle dans le fond une femme généreuse qui n’a qu’un souhait : faire partager sa passion à ses convives. À La Clef des Champs, son restaurant phare, elle n’a pas encore dit son dernier mot. Elle s’est entourée récemment d’une nouvelle brigade et, dans ses yeux, on voit briller cette lueur de bonheur lorsqu’elle présente Dominique Arsenius. Celui-ci a débuté chez elle comme plongeur alors qu’il n’avait que 14 ans et, depuis, que de chemin parcouru. « Dominique est un enfant de la maison. Il a démarré à mes côtés et aux côtés du Chef Nizam Peeroo, au restaurant Le Gourmet. Sa particularité, c’est qu’il est bien organisé et est doté d’une grande rapidité. Je suis heureuse qu’il ait choisi de rester à Maurice plutôt que d’aller à l’étranger », dit Jacqueline Dalais avec un large sourire.
De ses autres expériences culinaires glanées dans divers pays, notamment les Seychelles, les États-Unis, et le Canada, Dominique Arsenius est un aventurier culinaire. Avec lui, le visuel, la créativité et le savoir-faire sont mis en avant. « La cuisine est en pleine évolution et au sein de La Clef des Champs, notre vision est d’apporter une touche de fraîcheur à la cuisine traditionnelle. On a aussi pensé à inclure à la carte des plats pour les végétariens et surtout permettre à un grand nombre de personnes de profiter du coût qui sera accessible à tous. » Une formule sera proposée à la clientèle à midi au coût de Rs 750, comprenant un plat consistant et un café. Le client aura le choix entre un poulet fermier Wellington farci aux champignons de Paris et foie gras poêlé, sauce périgourdière et un mille-feuilles de crabe colosse palmiste et avocat mayonnaise au combava. D’autres plats encore plus relevés selon la préférence et le goût des clients seront également à la carte. Quant aux plats proposés en soirée, ils comprendront une entrée, un plat principal et un dessert. « C’est une carte qui prône le changement avec l’arrivée de la saison hivernale, mais qui conservera au final son authenticité », précise Dominique Arsenius.
On retrouvera sur cette carte le café aux oursins servi avec du manioc, recette incontournable de Jacqueline Dalais, qui lui vaut le compliment de ses convives. Il y aura aussi du cassoulet de cuisse de canard et de saucisses de Toulouse. Fort de son expérience en cuisine, Jacqueline Dalais se dit fière d’être entourée d’une nouvelle brigade, qui, comme elle, a cette envie d’apporter du renouveau dans les assiettes. Une démarche qui, espère-t-elle, sera appréciée par les Mauriciens qui viendront nombreux goûter à sa cuisine et à celle de son Chef exécutif, Dominique Arsenius.