L’écurie Perdrau avait les cartes en main, mais on savait aussi que l’établissement Allet pouvait prendre option d’une tactique pour favoriser l’un de ses deux représentants. Au final, Abington se montra le plus fort après avoir eu l’occasion d’obtenir un parcours de rêve tandis que certains de ses adversaires s’étaient dépensés prématurément. Ce succès de Jeanot Bardottier lui permit de revenir à une longueur de Rye Joorawon.
Quand on vit Rock Of Arts prendre les devants et quand on prit conscience du tempo imposé, il était évident qu’il favorisait la candidature de Pierneef, qui avait été bien soutenu au niveau des paris. La position avancée de Posse Comitatus avec l’apport des oeillères nous fit aussi tiquer. Le voir terminer en puissance paraissait compromise.
Des deux Perdrau, Kalinago, dont la condition physique ne paraissait pas la même, s’était placé devant Abington, qui n’a pas vraiment tiré avantage du fait qu’il avait démarré quelque peu avant les autres. Abington, lui, arborait toutefois une robe améliorée. On cherchait où était Pierneef et on le trouva distancé dans la partie initiale. En jetant un coup d’oeil sur les temps fractionnés, et ce, avec une lice à 4,50m, il était évident que la résistance des chevaux qui étaient restés proches de Rock Of Arts avait été mise à rude épreuve.
À la rue du Gouvernement, on remarqua la progression de Pierneef, mais il resta quand même à distance respectable de la tête de la course. La phase importante de la course eut lieu à 400m de l’arrivée, quand Jeanot Bardottier prit la décision de déboîter Abington et forcer Solar Captain un peu plus à l’extérieur. Cette décision lui permit d’avoir le first run sur deux qui le suivaient, en particulier Recall To Life, Captain Firth et Kruger Rand. Des trois, le dernier nommé fut une pâle réplique de ce dont il nous avait habitués dans l’emballage final, laissant les deux autres contester la supériorité d’Abington, qui mit le nez à la fenêtre à mi-ligne droite. Recall To Life fit de son mieux, mais échoua à une demi-longueur. Captain Firth termina troisième et Pierneef quatrième.
La déception pour certains est venue de Kruger Rand, qui cherchait une cinquième victoire d’affilée. Toutefois, force est de constater que le cheval n’a pas à rougir de cette défaite car il était aligné sur une distance qui était trop longue pour ses aptitudes. Mais le comble pour lui fut de n’avoir pas obtenu un bon parcours dans l’emballage final. Il se retrouva enfermé à 300m de l’arrivée, quand Pierneef vint à son extérieur. Il fut dirigé vers l’intérieur dans la ligne droite, mais se retrouva pris derrière Rock Of Arts et Posse Comitatus.
Les autres courses
Doublé de Jim Cassidy

1.Au vu du déroulement de la course, on pensait que Kingdom’s Key avait fait le plus difficile en prenant ses distances à 400m de l’arrivée. Il devait toutefois trouver les derniers mètres assez pénibles et se fit remonter par Keep Walking, qu’on ne voyait pas à pareille fête en fin de parcours. Autrement, on pourrait aussi avancer que Kingdom’s Key peut avoir eu à s’user prématurément étant donné que Blizzard Of Ozz conserva l’avantage de la corde durant la partie initiale. On pensa que le mieux placé — en dépit du fait que Keep Walking avait pu se rabattre à la corde en troisième position — était One And Only, qui suivait plus proche que d’habitude. Il ne put cependant trouver l’accélération nécessaire en fin de parcours et dut se contenter de la quatrième place, devancé par Torero. Our Boy Blake, lui, démarra lentement et ne se manifesta que tardivement pour ne prendre que la sixième place. Kishimoto ne fut jamais dans le coup. Mr Oshkosh, lui, ne fut pas surclassé. Il était en position pour accrocher une place avant de rester one paced au moment le plus crucial.