Ce sont les stayers de l’élite qui retiendront l’attention ce dimanche, dans ce qui constitue la dernière manche du championnat des stayers. Déjà vainqueur de cette compétition, Intercontinental s’attaque désormais au titre de cheval de l’année où il est toujours en compétition avec Liquid Motion. Une victoire de sa part couronnera une saison à tout point de vue remarquable. Mais le vaillant coursier de l’écurie Gilbert Rousset devrait se méfier d’Ice Axe qui a paru dans une forme ascendante durant la semaine.
Intercontinental avait souffert d’un manque de rythme dans la Coupe d’Or il y a deux semaines mais avait tout de même fait preuve de courage pour s’octroyer le deuxième accessit derrière Tales Of Bravery et Liquid Motion, deux excellents milers. Il est fort probable qu’on assiste au même scénario ce dimanche mais l’élève de Gilbert Rousset aura pour lui l’allongement du parcours. On devrait en principe le retrouver non loin de la tête et avec plusieurs chevaux rapides à son intérieur et à qui il rend du poids, on croit savoir que Johnny Geroudis prendra toutes les dispositions requises pour ne pas se faire piéger. Au vu enjeux immédiats, il va sans dire qu’Intercontinental ne viendra pas la fleur au fusil.
Mais dans le camp de Rousset, on aura tout intérêt à se méfier d’Ice Axe qui, même s’il a été transparent dans la Coupe d’Or, semble retrouver graduellement ses automatismes en cette fin de saison. De sa bonne ligne, on devrait le retrouver en position idéale non loin de meneurs. S’il confirme ses progrès affichés durant la semaine, Ice Axe, qui sera piloté par Andrew Fortune, peut donner du souci à Intercontinental au finish, d’autant qu’il a la ligne pour lui. Son compagnon Rudi Rocks devrait aussi se manifester au finish. Il a démontré à sa dernière sorti, qu’il a retrouvé la plénitude de ses moyens. Il reçoit du poids de deux chevaux mentionnés, ce qui est non négligeable dans une course de cette envergure. Sur sa forme actuelle, on aurait tort de le sous-estimer.
La course pourrait être lancée par Esteco qui a hérité du numéro deux dans les boîtes de départ. Le représentant de l’écurie Foo Kune n’a certainement pas la classe des favoris mais misera sur son poids plume pour jouer crânement sa chance.
C’est sous un meilleur visage qu’on a vu Code Rock lors de la 33e journée. Le protégé d’Hugues Maigrot a conservé ses belles dispositions et viendra à nouveau au finish de sa ligne quelconque. Il rencontre de meilleurs concurrents certes, mais vu le stayer qu’il est, il serait imprudent de l’écarter.  Silver Dice appréciera le fait d’être rallongé mais face à l’opposition du jour, une place paraît plus dans ses cordes.
Quant à C Major qui a effectué un retour discret à la compétition après huit semaines de suspension et Seattle Ice qui reste sur une bonne deuxième place derrière Intercontinental, on les voit plutôt jouer les seconds rôles.