Avec sept engagements au cours de cette journée dominicale, l’écurie Gilbert Rousset pensait pouvoir mettre fin à tout suspense dans la course au titre mais à l’issue de cette 37e journée, elle n’a eu que la victoire de Smitten à se mettre sous la dent. Son champion Intercontinental ne fut pas au rendez-vous dans la grande course où Silver Dice est venu jouer les trouble-fêtes. Profitant de son poids plume, l’élève de Vincent Allet a su saisir sa chance pour venir à bout d’Ice Axe qui croyait avoir fait le plus difficile à cent mètres du but. Avec la défaite d’Intercontinental, c’est Liquid Motion qui se voit couronner cheval de l’année 2013 à la grande joie de son entourage. Si à l’issue de la journée de samedi elle comptait un retard de plus de Rs 800 000 sur le leader, l’écurie Foo Kune a, grâce aux victoires de Liam et Carson City, ramené cet écart à quelque Rs 750 000 et garde toujours un infime espoir d’être champion. Pour sa part, l’écurie Merven est hors course et la victoire de Double Dash dans l’épreuve d’ouverture n’est plus qu’anecdotique. Chez les jockeys Burke garde toujours la main mise en tête mais voit Geroudis revenir à quatre longueurs à deux journées de la fin.
La partie initiale de cette course fut bien movementée. Il y eut d’abord Silver Dice qui prit la direction des opérations à l’ouverture des boîtes pour imposer un bon rythme sur les premiers 800m. A la corde en deuxième position on retrouvait Esteco qui condamnait C Major à son extérieur, Ice Axe était quatrième et évoluait à l’intérieur d’Intercontinental qui précédait Seattle Ice, Code Rock et Rudi Rocks.
Contrairement à ses dernières sorties, Intercontinental se montra très ardent, sans doute en raison du fait que la course ne fut pas lancée sur des bases élevées. C’est dans cette optique que Swapneel Rama sur C Major choisit de prendre les choses en main. Il déborda Silver Dice pour diriger le peloton au passage du but pour la première fois. Pendant ce temps, Intercontinental était toujours le nez au vent et n’arrivait pas à se détendre.
Le rythme alla en décroissant en tête de montée. A un kilomètre de l’arrivée, Derreck David prit la décision de déboîter Silver Dice. Johnny Geroudis amorca une attaque qui l’amena à hauteur de C Major mais ce dernier ne le laissa pas faire en durcissant le rythme.
A la rue du Gouvernement, tout restait possible. Ice Axe était dans le box seat et attendait patiemment son heure tandis que Silver Dice restait à l’extérieur.
C Major, Intercontinental et Silver Dice abordèrent la dernière ligne droite sur la même ligne. Ice Axe s’amena dans leur dos alors que Rudi Rocks était plus en retrait. Le premier à jeter l’éponge fut C Major qui ne put maintenir le rythme. De son côté, Intercontinental ne donna pas l’impression de pouvoir passer la surmultipliée. Ce fut finalement Ice Axe qui fit la meilleure impression en pleine piste. Monté à fond par Andrew Fortune, le cheval de l’année 2012 se débarrassa dans un premier temps de Silver Dice qui cependant n’abdiqua pas. Profitant des 8kg qui le séparaient du crack de Ricky Maingard, l’élève de Vincent Allet plaça une deuxième accélération pour le dominer dans les derniers mètres. Rudi Rocks termina le plus fort pour prendre la troisième place devant Intercontinental qui fut relégué à 2,30L du vainqueur. Silver Dice boucla les 2200m en 2.15.61.
Intercontinental n’aura finalement pas tenu son pari mais sa performance est le reflet de son gros coeur et son courage car après un parcours aussi difficile, ils auraient été nombreux à trouver la dernière ligne droite le bout du monde.