La Coupe des Présidents peut être considérée comme une revanche du Maiden. Cette épreuve constitue aussi une étape importante dans l’attribution du titre de meilleur stayer et aussi de celui du cheval de l’année. Pour le premier championnat, Man To Man mène le bal avec 14 points contre 10 à Bulsara, et le titre ne peut échapper à l’un deux. En ce qui concerne le titre suprême, c’est Albert Mooney qui est en tête, mais rien n’est encore acquis car Man To Man et Bulsara peuvent encore prétendre aux lauriers.
Man To Man sera cette fois associé à Jeanot Bardottier. Ce dernier conserve toutes ses chances d’obtenir le graal chez les jockeys mauriciens, même s’il a été rejoint par Rye Joorawon au niveau des 23 victoires la semaine dernière. Pour ce qui est de la course de samedi, Man To Man est le favori. Cependant, il aura la lourde tâche, tout comme Bulsara, de rendre du poids à tous les autres engagés. Mais on pense Jeanot Bardottier capable de devenir le troisième jockey à le mener vers le box de vainqueurs.
Au niveau de la tactique, il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’écurie Gujadhur, qui engage aussi Vettel, fera tout pour avoir le contrôle des opérations. La casaque électrique peut même espérer brouiller les cartes avec Davy Bonilla qui devrait lancer l’épreuve sur des bases élevées. La tâche de Man To Man sera de rester à proximité du meneur sans toutefois sortir de son pas. Le fait d’avoir à courir one off ne devrait pas être un problème, mais il n’est pas exclu de penser que Man To Man essaiera de se placer à la corde à la faveur d’un bon départ.
Toutefois, la présence de Skippyjon Jones risque de le gêner et on ne voit pas Cédric Ségeon lui offrir une course facile, d’autant que le cheval de l’écurie Merven est mieux placé dans les stalles. Il aura aussi Ice Axe placé à son intérieur. Ce qui fait qu’on pense plutôt retrouver Man To Man faire l’extérieur durant le parcours. Il faudrait aussi souligner que Man To Man est un cheval facile à piloter et de surcroit intelligent du fait qu’il sait se relaxer durant une course.
Bulsara avait paru en légère baisse dans la Coupe d’Or et il peut avoir profité des dernières semaines pour se refaire une santé. On n’a toutefois pas vraiment aimé son travail à l’entraînement, surtout quand il a été facilement dominé par Vettel. De ces deux chevaux, on a tendance à avoir une petite préférence pour la monture de Bonilla.
Des autres partants, Skippyjon Jones mérite d’être retenu dans les combinaisons, surtout en raison de sa légère charge. Il se retrouve à un niveau supérieur cette fois et risque de se contenter d’un accessit. L’autre cheval à surveiller est Diamond Light, qui n’avait pas mal fait pour son retour en compétition. On l’a trouvé dans de meilleures dispositions ces derniers jours. S’il retrouve la forme qui avait été sienne en début de saison, il sera un prétendant sérieux pour la victoire. Mais notre favori demeure Man To Man.