C’est à un spectacle de haute facture que les turfi stes ont eu droit dans la Coupe du Cent-Cinquantenaire samedi dernier, premier vrai test en vue du Barbé qui se tiendra le 2 juin prochain. Si les quatre premiers de la Duchesse ont une fois de plus fait l’arrivée, l’ordre n’a pas été le même. En s’imposant en temps record, Tales Of Bravery a défi nitivement marqué les esprits et se présente incontestablement comme le favori de la deuxième classique de notre calendrier hippique. Il a relancé quelque peu son établissement et jockey Gaëtan Faucon, en panne de victoires ces derniers temps. En revanche, l’écurie Foo Kune a poursuivi sur sa belle lancée en alignant sa quatorzième victoire par l’entremise de Ryder Cup. Elle garde ainsi à distance Rousset qui a fait chou blanc pour la première fois depuis le début des hostilités. On retiendra la belle opération de Merven qui, fort de son triplé avec The Money Is Yours, King’s Guard et Kruger Rand, fait son entrée dans le top trois aux dépens de Serge Henry qui a quand même limité les dégâts avec Captain Vedici. Quant à l’établissement dirigé par Vincent Allet, il poursuit son petit bonhomme de chemin en s’illustrant par deux fois avec Isipho et Mighty Mars tandis que Maigrot n’a pas laissé passer sa chance avec Mining Propect.
Battu dans la Duchesse, c’est un tout autre Tales Of Bravery qu’on a vu en action samedi dernier dans l’épreuve phare. Le protégé de Ricky Maingard est venu prouver qu’il n’a rien à envier à ceux qui l’ont devancé dans notre première classique et qu’il faudra désormais compter avec lui.
Muni à nouveau de pacifi ers, Green Keeper fut sollicité par Nishal Teeha à l’ouverture des boîtes et n’eut aucun mal à prendre la position tête et corde au grand dam de Derreck David (Hot Rocket) qui convoitait la même position. Top Seller surmonta avec une certaine aisance sa dixième ligne pour se placer devant le favori Solo Traveller, son adversaire direct tandis qu’au coeur du peloton on retrouvait Tales Of Bravery dont l’entourage avait décidé de changer de tactique.
Green Keeper lança l’épreuve sur des bases élevées avec à ses basques Hot Rocket et Tandragee. Ce qui fi t que les backmarkers Code Rock, Rudi Rocks, Seattle Ice et Super Storm eurent du mal à suivre le rythme. Condamné à l’extérieur de Tales Of Bravery, Geroudis tenta d’améliorer la position de Solo Traveller dans la descente mais sa monture ne répondit point à ses sollicitations. En revanche, l’aisance de la monture de Gaëtan Faucon ne passa pas inaperçue.
Green Keeper aborda la dernière ligne droite avec des ambitions légitimes mais se retrouva vite sous la menace des fi nisseurs. A commencer par Tandragee qui fi t illusion en pleine piste avant de jeter l’éponge. On prit alors connaissance de la fulgurante remontée de Tales Of Bravery que Gaëtan Faucon avait lancé le long des barres intérieures. Solo Traveller s’amenait à l’extérieur mais n’eut pas le même coup de reins que dans la Duchesse. En deux temps trois mouvements, Tales Of Bravery avait déjà fait la différence et laissa les autres concurrents se battre pour les places. A l’arrivée, c’est Top Seller qui s’octroya le premier accessit devant Solo Traveller. Le quartet fut complété par Polar Bound qui termina à une tête du porte-drapeau de Rousset. Belle prestation de Green Keeper qui prit la cinquième place et qui n’a fl anché que dans les 150 derniers mètres.
En arrêtant le chrono à 1.28.87, Tales Of Bravery devient le premier cheval à descendre sous 1’29 sur 1500m. Il efface par la même occasion le nom de son compagnon d’écurie Ice Axe des tablettes des records. Bien fort celui qui lui barrera la route dans le Barbé.