Sevré de victoires lors des trois premières journées  de compétition, Ramapatee Gujadhur a ouvert son compteur de la plus belle manière qui soit en enlevant la première épreuve de groupe de la saison avec Bulsara dans l’épreuve phare de la quatrième journée qui est à marquer d’une pierre blanche pour l’entraîneur qui s’offrait également le premier triplé de la saison par l’entremise de Blood Buccaneer et Kremlin Captain. Cette journée restera aussi gravée dans la mémoire de Gilbert Rousset qui devient le nouveau recordman de victoires au Champ de Mars avec 673 réalisations tandis que Ricky Maingard voit sa série victorieuse connaître un coup d’arrêt.
Après sa démonstration de la journée inaugurale, Polar Royale était parmi les chevaux les plus en vue de l’épreuve. Profitant de sa bonne mise en route et surtout de l’absence d’un réel meneur dans le champ, Derreck David sollicita Polar Royale pour s’installer aux avant-postes mais le Sud-Africain rabattit trop vite sa monture à la corde, ce qui fit que François Bernardus frôla la lice et dut être repris, forçant ainsi One Cool Dude sur Love Struck qui trébucha en ce faisant. Captain Firth, Ice Axe et Emerald Approach – qui avait manqué le départ – manifestèrent tous un intérêt pour mener les débats à la sortie du premier virage mais c’est le premier nommé qui eut le dernier mot. François Bernardus était cinquième suivi de One Cool Dude, Liquid Motion, Love Struck, Bulsara et Skippyjon Jones.
Le nouveau leader tenta de réduire quelque peu l’allure dans la descente mais Polar Royale passa à l’offensive peu après le poteau des 600m, ce qui eut pour effet d’écarter Emerald Approach un peu plus de la corde. One Cool Dude et Love Struck étaient aussi lancés en épaisseur derrière tandis que Bulsara était toujours en main en queue du peloton. Polar Royale entama la dernière ligne droite avec une belle marge de manoeuvre sur le peloton. Love Struck, qui avait abusé de la largeur de la piste, fut redirigé vers l’intérieur, fermant du coup le passage dans lequel One Cool Dude voulait s’engager. Liquid Motion manqua de punch à la corde, tout comme François Bernardus en épaisseur, au contraire de Bulsara qui était lancé au milieu de la piste. David jeta tout son poids dans la bataille mais Polar Royale ne put contrer l’accélération foudroyante de Bulsara qui le laissa sur place sous la monte énergique de Jeanot Bardottier pour rallier le but en vainqueur. Love Struck refit certes du terrain en fin de parcours mais il dut se contenter de la troisième marche du podium.
Avec ce premier succès 2015, Bulsara s’est adjugé la première manche du championnat des milers en arrêtant le chronomètre à 1’’30’’99 pour les 1500m, ce qui constitue une marque fort appréciable pour une entrée en matière, compte tenu du fait que la lice était placée à 3m75 des barres intérieures. Runner-up de l’épreuve, Polar Royale peut se satisfaire de s’être bien comporté face à l’élite, même si l’on est d’avis qu’il se serait montré plus accrocheur si son cavalier n’avait pas présumé de ses forces en attaquant de façon si prématurée face à des adversaires aussi aguerris. One Cool Dude, dont les débuts étaient très attendus, n’a pas eu les coudées franches pour son premier engagement et mérite donc d’être revu. Quant à Love Struck, il a également bien lancé sa nouvelle campagne, tout comme Skippyjon Jones, quatrième, qui n’a pas démérité sur un parcours un peu juste pour ses aptitudes. Il est à suivre sur une distance rallongée.
Parmi les hauts faits de ce quatrième acte, retenons la victoire de Bronco Buster qui permit à Gilbert Rousset d’entrer dans la légende avec le plus grand nombre de gagnants sellés sur notre turf. Ramapatee Gujadhur est, lui, le grand bénéficiaire de cette quatrième journée de compétition puisque son brillant triplé lui permet de grimper à la cinquième place du championnat des entraîneurs avec Rs 761 000 de prix remportés.