Ne pas commencer par le pitoyable spectacle de nos politiques indécis. Leur comédie bouffonne est triste à chialer. Je ne suis pas certaine que la Coupe du monde de foot fasse oublier ce ramdam, mais essayons quand même.