L’épreuve phare de cette pénultième journée de la saison régulière s’annonce très compétitive avec plusieurs chevaux pouvant prétendre à la victoire. Auteur d’une saison remarquable qui l’a vu être sacré meilleur 3-ans, Istiqraar a pour ambition d’aligner une cinquième victoire à son palmarès et démontrer par la même occasion qu’il a l’étoffe des meilleurs. Mais le protégé de Vincent Allet n’a pas course gagnée car avec Seeking Angelo et Ghost Dog, l’écurie Rousset fait clairement comprendre qu’elle n’a pas l’intention de jouer les figurants.
La partie initiale de cette épreuve sera déterminante à plus d’un titre car c’est peut-être là où réside la clé de l’énigme. On retiendra qu’ils sont trois à posséder une bonne vitesse initiale et qui sont bien lotis dans les boîtes de départ. Vu la maniabilité de sa monture, on peut penser que Derreck David ne fera pas grand-cas s’il ne parvient pas à prendre la direction des opérations. Avec Winter Skye à ses côtés dans les boîtes de départ, le Sud-Africain fera sans doute travailler la monture de Swapneal Rama dans les premiers mètres si ce dernier insiste pour la position tête et corde. Dans ces conditions, Istiqraar reste tout aussi redoutable et sera un os dur à croquer dans la dernière ligne, surtout s’il ne se montre pas ardent.
Mais dans cette équation, il y a le facteur Seeking Angelo qui sera piloté par Nishal Teeha. Placé dans le couloir 4, la doublure de l’écurie Rousset possède également une bonne vitesse initiale. Mais sur le parcours du jour, est-il aussi rapide que Winter Skye et Istiqraar qui s’élancent à son intérieur? La question reste posée.  Mais avec Teeha, réputé pour être un as du départ dixit Gilbert Rousset, on veut croire que Seeking Angelo tentera crânement sa chance d’autant qu’il jouit actuellement d’une excellente condition physique. Aussi, sa course dans la Coupe d’Or est-elle une référence qui donnera plus de confiance à ses partisans.
Son compagnon d’écurie Ghost Dog reste sur une brillante victoire. Choix de Geroudis, il sera bien placé dans le parcours et à la faveur d’une course rondement menée, il fera parler son excellent coup de reins. Il donne l’impression d’avoir retrouvé son meilleur niveau en cette fin  de saison.   
Abington a su saisir sa chance la dernière fois mais force est d’admettre que ce samedi, l’opposition est beaucoup plus coriace. Mal placé dans les boîtes de départ, une place paraît plus dans ses possibilités de même que pour Mozart’s Giovanni et Beacon Flare qui n’auront que leur finish à faire valoir.
Snappy retrouve Robbie Burke avec qui il compte cinq victoires. C’est un cheval qui s’est montré plus percutant lorsqu’il a pu imposer sa loi ou en suivant de près. Avec la ligne extérieure, sa tâche s’annonce ardue.
Master Mascus a été transparent lors de ses trois dernières sorties. A son meilleur niveau il a largement la pointure d’un tel engagement mais vu qu’il peine à retrouver ses bonnes sensations, on ne lui accordera qu’une chance secondaire.