photo d'archives

Ils sont plusieurs parmi les membres de l’Assemblée nationale, les conseillers de ministres ou encore certains hauts fonctionnaires à prendre contact avec les concessionnaires de voitures haut de gamme dans l’entame de cette dernière année du gouvernement MSM-ML.

Ces derniers comptent bien utiliser leurs bénéfices de “Duty Free Cars”. Certains font déjà leurs calculs en fonction de la dissolution du Parlement en décembre prochain. « Pa kone si nou pou ankor la, bizin fer vit », a laissé entendre un des bénéficiaires du “Duty Free Package” dans un des showrooms de grosses cylindrées cette semaine.