Beaucoup plus présente dans les différents sphères de la société, la femme mauricienne croit en ses capacités. Elle ne se voit plus assumer uniquement les responsabilités d’épouse et de mère. La femme mauricienne en 2015, plus épanouie et indépendante, est prête à jouer pleinement son rôle dans la société et prendre la place qui lui revient.
À bas les traditions et les préjugés ! La femme a décidé d’occuper la place qui lui revient. On la voit plus présente dans la société, même dans les rôles qui, autrefois, étaient “réservés” aux hommes : chauffeur de poids lourd, maçon, plombier, électricien… Fini les contes de fée où elle se disait qu’elle va rencontrer le prince charmant, se marier et vivre le bonheur parfait. Aujourd’hui, elle pense davantage à sa carrière.
Sur le plan éducatif, les résultats aux examens du School Certificate et du Higher School Certificate montrent que les filles font mieux que les garçons. Diverses possibilités de carrière s’offrent à elles. Plus consciente de ses capacités, la femme a appris à s’émanciper, à aller le plus loin possible. Cela ne passe plus uniquement par une vie familiale stable mais également par la réussite professionnelle.