Le National Women Entrepreneur Council (NWEC) sous l’égide du ministère de l’Égalité des genres procédera au lancement d’un guide pour les femmes entrepreneurs à la fin du mois. Le document est actuellement sous presse.
Ce document devrait pourvoir des informations clés aux femmes entrepreneurs pour la réussite de leur entreprise. Selon nos informations, le guide donne un aperçu de ce qu’est l’entrepreneuriat et des secteurs en expansion en ce moment. Il évoque aussi le cycle d’une entreprise et les étapes à suivre dans le cadre de sa mise en place.
Selon le conseiller en entrepreneuriat auprès du ministère de tutelle, Vasant Appanah, le guide indique aussi aux entrepreneures en devenir comment préparer un business plan. Une section qui vient compléter la formation que propose déjà le NWEC et les conseils qu’il leur prodigue en ce sens. Ce sera aussi l’occasion pour le public cible de comprendre le fonctionnement de l’institution et d’avoir une idée du travail accompli à travers l’entretien de cinq femmes entrepreneurs qui réussissent. C’est la première fois que le NWEC propose une telle publication à l’intention de ses membres qui sont au nombre de 3 500. En outre, le guide sera envoyé aux institutions publiques et associations diverses. Il pourra aussi être consulté sur le site internet du NWEC, nouvellement revu avec le soutien du National Computer Board (NCB) à l’adresse suivante : http://nwec.intnet.mu/.
M. Appanah encourage les femmes notamment dans le cadre de la mise en place d’un projet d’entreprise durable à prendre avantage de ce qu’offre le NWEC. « It is in line with government policy to encourage sustainable entrepreneurship », soutient-il.
Le NWEC a pour objectif d’aider les femmes à lancer leur entreprise, et pour celles qui y sont déjà engagées, à agrandir la leur et améliorer la compétitivité. Vasant Appanah indique que les femmes sont tenues au courant des facilités disponibles pour réaliser leur projet que ce soit en termes de finances à travers les différentes formules proposées par le gouvernement à l’instar du Mauritius Business Growth Scheme ou des démarches à entreprendre. Le NWEC leur indique les facilités offertes par d’autres institutions comme le Fashion and Design Institute (FDI), le Mauritius Standard Bureau notamment en ce qui concerne la qualité, l’Agricultural Research and Extension Unit du ministère de l’Agro-industrie ou encore le National Computer Board.
Les femmes entrepreneurs bénéficient aussi de formations sur le Customer care, la Finance et le marketing, l’emballage des produits, entre autres. Le NWEC organise aussi des foires à intervalles réguliers à leur intention pour qu’elles puissent faire connaître leurs produits au public et les écouler. À travers le NWEC, elles sont tenues au courant des possibilités de faire connaître leurs produits à l’étranger à travers des foires internationales par le biais d’Entreprise Mauritius.
À noter qu’une foire a lieu ce week-end au Mahébourg Waterfront. Une trentaine de femmes y participeront.