La société Cohan Tai Biou Pagoda a célébré jeudi soir l’anniversaire de Guan Yu, divinité chinoise connue par la diaspora chinoise à Maurice et ailleurs comme Kwan Tee. La cérémonie religieuse, organisée à la pagode Kwan Tee, aux Salines, s’est déroulée en présence d’un grand nombre de dévots.

Selon le président de la société, Mario Hung, l’anniversaire de Guan Yu est célébré chaque année au 24e jour du sixième mois de l’année lunaire chinoise. Cette divinité symbolise le juge protecteur contre l’injustice et le mal. À l’issue de la cérémonie, des gâteaux et des nouilles ont été distribués aux personnes présentes. D’où l’appellation « fet mine ». Le temple Kwan Tee a été construit en 1842 par Log Ahine Choïsanne, originaire de Fukien en Chine, et qui est devenu un riche commerçant à Maurice. D’abord, un lieu de culte pour les émigrés de Fukien, le temple a ensuite accueilli les Cantonnais et fi nalement, les Hakkas.

Nombre de Sino-Mauriciens s’y rendent encore aujourd’hui chaque quinzaine pour solliciter la protection et l’aide du dieu Kwan Tee. Ceux qui le vénèrent le consultent parfois lors d’une importante prise de décision dans leur vie familiale ou professionnelle. Kwan Tee est souvent vêtu de vert, arborant un visage rouge et tenant une énorme lance. Puissant guerrier, il a été immortalisé dans The Romance of the three kingdoms, un classique chinois. Kwan Tee est également vénéré en tant que gardien des commerçants, lui-même ayant été commerçant avant d’être guerrier.