Installée au milieu de la bouche, reliée à la base du pharynx, molle, mesurant 10 cm de longueur environ et jouant un rôle essentiel notamment dans notre alimentation, la langue est l’organe principal, responsable du goût. Pas seulement, car ce muscle très mobile, recouvert d’une muqueuse rose constamment humide, de par son positionnement dans la bouche, nous permet aussi d’élaborer et de moduler des sons. Soit, de parler. Si elle joue un rôle important dans la mastication des aliments, la déglutition et la parole, la langue est aussi un révélateur de notre état de santé. En effet, quand notre langue prend une coloration ou une texture différente de l’habitude, elle peut révéler certains problèmes de santé. Et ceux-ci ne sont pas toujours limités à la bouche…
La langue brasse les aliments pour faciliter leur mélange à la salive. Elle participe aussi à la constitution du bol alimentaire, en comprimant la nourriture contre le palais, avant de la propulser dans le pharynx en direction de l’oesophage, puis de l’estomac. La langue, c’est également le goût. Les papilles qui la composent sont à l’origine du signal gustatif sans lequel nous serions incapables de distinguer le sucré du salé, par exemple. Classées par forme – foliées, caliciformes, ou fongiformes – ces papilles renferment des « bourgeons du goût ». Ces derniers fonctionnent comme des récepteurs sensoriels. Ils transmettent au cerveau les informations chimiques correspondant aux caractéristiques gustatives des aliments présents dans notre bouche. Une mission très pointue, partagée par la vue et l’odorat qui participent aussi mais de façon indirecte, à l’élaboration du goût. 
Des goûts mais aussi des couleurs
La langue, dans son état normal, est généralement rose-rouge. « Certaines personnes cependant ont ce qu’il est convenu d’appeler une langue « géographique » : un semblant de carte aux contours un peu plus blancs y est dessiné », expliquent les professionnels de santé. Si, une langue légèrement fissurée n’est pas forcément le signe d’un trouble, à l’inverse, disent-ils, des modifications de sa couleur ou de sa texture peuvent signaler certaines maladies. Par exemple, une langue blanche voire verdâtre, et un peu épaisse peut dénoter des troubles digestifs. En cas de scarlatine (maladie rare et bénigne de l’enfant, peu contagieuse, se caractérisant par un mal de gorge, une inflammation des amygdales et de petites tâches rouges écarlates sur le corps), la langue prend une teinture rouge framboisée. Ses bords perdent leurs aspérités et deviennent lisses. Elle est alors dite « dépapillée ». En cas de muguet, la langue se couvre d’un enduit blanchâtre. Cette mycose buccale se traite par des antifongiques, au long d’un traitement qui peut s’étendre sur une dizaine de jours.
Des modifications dans la texture de la langue, ou la présence de certaines ulcérations peuvent également survenir, soulignent les professionnels de santé. Ainsi, l’on sait qu’une déshydratation de l’organisme affectera la langue, qui deviendra rêche comme celle d’un chat, et plus rouge que d’habitude. La rougeole, par exemple, se signale par des lésions situées sous la langue, et par un aspect de glaçage. Des bulles sur la surface de la langue peuvent annoncer une varicelle. Et en cas d’aphtes, on notera que des bulles se forment d’abord sur la surface de la langue. Puis, de petites lésions ulcérées et douloureuses apparaissent. Les aphtes passent en quelques jours, mais un traitement symptomatique (bains de bouches désinfectants, gel anesthésique) atténuera la douleur. 
Par ailleurs, des lésions ulcérées, présentes surtout sur les bords et indolores et qui ne guérissent pas ou parfois aussi, une lésion qui prend la forme d’une plaque blanchâtre qui tend à devenir dure, peuvent dénoter un cancer. Elles doivent donc être signalées sans retard et mener à une consultation. La confirmation du diagnostic de cancer de la langue repose sur la biopsie de lésion. 
Le cancer de la langue fait partie des cancers des voies aérodigestives supérieures, tous favorisés par le tabagisme et la consommation d’alcool. On estime que 80% à 90% des cancers de la langue sont liés au tabagisme et à l’alcoolisme. 
Certains médicaments affectent la langue
Les professionnels de santé indiquent également que la prise de certains médicaments — antidépresseurs, diurétiques, neuroleptiques… — provoquent une sècheresse buccale. « Dans ce cas, il faut bien sûr s’hydrater, mais ce n’est pas toujours suffisant. Des sprays buccaux mouillants, ou des traitements qui stimulent la salivation, permettent de limiter cet effet secondaire », disent-ils. Certains antibiotiques pour leur part, sont parfois à l’origine de mycoses, comme le muguet. En cas de problème, consultez un médecin généraliste. Si nécessaire et en —————————————————————————————————————————————————————
4 tendances colorées : Violacée : 
Cette couleur peut signifier une circulation sanguine déficiente et qui peut-être accompagnée par des extrémités froides (pieds et mains), elle pourra être la cause de fatigue, de la difficulté à se concentrer et même de la dépression légère. Un des moyens de remédier à ce problème sera de consommer beaucoup de fruits riches en bioflavonoïdes qui renforceront l’élasticité des parois veineuses et augmenteront la puissance de la circulation. Une simple tasse par jour, de petits fruits (framboises, myrtille, fraises, etc. même surgelés), peut faire la différence.
Rouge :  Des petites enflures rouges sur le dessus ou les côtés de la langue peuvent indiquer un excès de cortisol. Cette hormone du stress, lorsqu’elle se retrouve en excès dans le système sanguin, peut être responsable de nombreux troubles de santé et d’un surplus de poids difficile à perdre. Pour abaisser le taux sanguin de cortisol, il existe deux excellents moyens : 
1) La marche rapide ou l’exercice. 
2) Pratiquer une technique de relaxation. La relaxation stimule la production d’hormones antagonistes du cortisol.
Jaunâtre :  Cela peut être un léger dépôt de couleur jaunâtre sur le dessus de la langue. Cela indique généralement une faiblesse du système digestif et hépatique. La faiblesse digestive et d’assimilation des aliments sont souvent causées par un excès de stress. La détente nerveuse, la relaxation seront ici également une bonne thérapie. Consommer des aliments riches en enzymes, c’est-à-dire des fruits et légumes crus, de culture biologique. Consommer régulièrement de la papaye apportera de nombreuses enzymes digestives et une mine d’antioxydants.
Rose pâle : Une langue à la couleur trop pâle, avec tendance sur le rose, peut signifier un manque en vitamines du groupe B. Ce groupe de vitamines jouent un rôle important dans une multitude de fonctions, certaines reliées à l’hémoglobine et à l’oxygénation du sang, d’autres à la résistance aux effets du stress. Augmentez votre consommation d’aliments riches en vitamines du groupe B, particulièrement les céréales complètes et les fruits. Cet auto examen peut-être utile pour indiquer certaines faiblesses au niveau de votre santé, mais il est évident qu’il doit être suivi par une évaluation professionnelle plus approfondie.
—————————————————————————————————————————————————————
L’hygiène 
Les bactéries ne s’accrochent pas qu’aux dents : la langue est aussi un lieu idéal pour qu’elles s’y développent. 60 % à 70 % des bactéries de la bouche se trouvent en effet sur le dos de la langue. L’accumulation de ces bactéries et des débris alimentaires forme une sorte d’enduit blanchâtre appelé enduit lingual, qui est dans 90 % des cas responsable des problèmes de mauvaise haleine.  
Un bon nettoyage de la surface du dos de la langue réduit de façon conséquente la quantité de composés volatiles sulfurés (CVS) malodorants. Les études ont montré, qu’en utilisant uniquement le gratte langue, on peut diminuer l’atteinte bactérienne de 50%. Un nettoyage régulier de la langue permet aussi d’augmenter l’acuité du sens gustatif. 
Tout comme vous vous brossez les dents deux fois par jour, vous devez brosser votre langue deux fois par jour. Il faut seulement faire attention de ne pas blesser la langue. 
Pour aider à éliminer l’enduit lingual accumulé sur la surface de la langue, parfois un grattoir est intégré au dos de la brosse à dents. Des brosses à langue ou gratte-langues sont aussi disponibles en pharmacies.
Pour être efficace, le brossage doit être fait de l’arrière vers l’avant. Il est recommandé d’éviter l’alcool, le tabac, les produits sucrés. Mais également de limiter sa consommation de viandes, et d’augmenter celle de légumes et d’eau.