PR

« La vraie source du bonheur peut être décrite en un mot : accomplissement », Robin S. Sharma.

Pas plus tard que la semaine dernière, je demandais à mon père la raison pour laquelle il travaillait. Sa réponse – pour avoir de l’argent pour subvenir aux besoins familiaux – ne m’étonna pas. Bien sûr, il s’agit maintenant d’une réponse classique qui surgit presque mécaniquement.

Maintenant, imagine…

Imagine un monde où l’humain ne travaillera pas pour l’argent, mais pour accomplir des buts. Des buts pleinement enrichissants, le motivant et lui permettant d’aller plus loin, avec cette flamme ancrée en lui. Et, si ces buts avaient un rapport positif avec l’autre, alors, l’humain connaîtra ce que l’on appelle le Bonheur.

« Le succès est la réalisation progressive d’un but qui nous tient à cœur », Dexter Yager.

Beaucoup de gens, particulièrement les jeunes, se laissent vivre dans une robotisation de la vie suivant ce schéma : naissance, étude, travail, argent, famille, mort. L’humain vit bien, mais, nous ne sommes plus dans le bien-être, mais dans le mieux-être. Là où plusieurs personnes tombent, c’est lorsqu’ils travaillent pour l’argent. Or, l’argent n’est pas un élément essentiel dans la vie de l’humain, mais seulement, un intermédiaire auquel nous avons recours pour subvenir à nos besoins –  la nourriture, l’eau et le logement principalement. Cette façon de penser, que l’argent est un besoin, a fait son temps, et doit laisser place à quelque chose de plus grand, de plus merveilleux. Comme le processus de la chenille vers le papillon, nous devons aller de l’avant et avoir une autre vision du travail. Ce sera ainsi notre motivation pour commencer notre journée, pour sourire, pour grandir, pour atteindre les buts qui nous tiennent à cœur.

Tu penses donc, quels sont ces buts dont je parle, qui te font vraiment aimer ton travail, ton chef-d’œuvre. Cela dépend. Que voudrais-tu avoir ? Certains diraient, bien entendu, plus d’argent, d’autres avoir une famille stable, avoir l’amour dans leur vie, de la sagesse, de la patience, plus de courage… Les exemples sont multiples. Maintenant, à toi de te fixer un but. Si tu travailles pour acquérir la sagesse, celle-ci viendra à toi. De même que pour l’amour. Personnellement, je travaille pour apprendre de tout et de tous. Ainsi, peu importe le travail que je fais, l’endroit où je me situe, les gens avec qui je suis, j’ai toujours à apprendre de ceux qui m’entourent, de là où je me trouve. Avec cette mentalité, tu seras gagnant dans tout ce que tu fais.

Au moment où tu échoues, tu apprendras de cela pour aller plus loin. Tu aimeras les difficultés, car c’est dans ces circonstances que tu te fortifies. De ce fait, tu seras non seulement une personne accomplie, mais tu voudras aussi transmettre aux autres ce que tu as appris.

La gratitude, toute la richesse de donner avec amour, tout cela, te revient.

C’est cela le succès…