La demeure de Javed Meetoo a été perquisitionné par la CID dans l’après-midi du samedi 8 juin.

Selon les dernières informations, rien d’incriminant n’a été retrouvé chez lui.

Pour rappel, ce dernier toujours en détention policière, a été arrêté dans le sillage des incidents survenus à Chitrakoot dans la soirée du mardi 4 juin. Plusieurs individus ont défilé dans les rues et ont causé des dégâts dans la rue et dans la cour de quelques habitants de la région. Une plainte a été déposée à la police.

Javed Meetoo a arrêté car il est soupçonné d’être le leader de ce mouvement et la plaque d’immatriculation de son véhicule a été repérée parmi les véhicules utilisés par ce mouvement lors des incidents.

Il a comparu en Cour de district de Port-Louis ce vendredi 7 juin suite à son inculpation provisoire pour « damaging property by band » et « illegal assembly ». Sa motion de remise en liberté conditionnelle a été présentée et débattue en cour toutefois la police y a objecté.

Ce mardi la cour se prononcera sur son ruling en ce qui concerne la motion pour sa libération sous caution.