Suite à l’aval du Commissaire de Police, Mario Nobin et autres turbulences avant l’évènement, la marche annuelle du Collectif arc-en-ciel pour les droits humains et respect d’autrui a finalement bien lieu au Caudan Waterfront, à Port-Louis, ce samedi 2 juin.

Malgré les diverses menaces à l’encontre de Pauline Verner, porte-parole du Collectif Arc-En-Ciel, ils sont nombreux à s’être rassembler pour faire valoir leurs droits humains à travers cette marche pacifique.

C’est sous forte escorte de la police que de nombreux mauriciens marcheront dans les rues de la Capitale.

La traditionnelle Marche des Fiertés qu’organise le collectif depuis 2005 revêtira pour cette 13e édition un cachet indianocéanique. Cet événement verra la participation de représentants associatifs des Seychelles, de Madagascar, de La Réunion et des Comores.