La dissimulation de drogue dans les cargaisons de bananes est désormais un classique. - JORGE GUERRERO / AFP

La Marine française opérant au profit de la Task Force 150, chargée de la lutte contre les trafics finançant le terrorisme dans l’océan Indien, a saisi 670kilogrammes d’héroïne jeudi sur une embarcation en mer d’Arabie, ont annoncé samedi les Armées françaises.

« Une saisie record qui porte un coup dur au financement du terrorisme », s’est félicitée la ministre française des Armées Florence Parly dans un tweet.

« La frégate anti-aérienne Cassard était en mer d’Arabie dans le cadre de la Task Force 150. Elle a procédé à un contrôle sur un boutre qui n’avait pas de pavillon », a-t-on précisé à l’état-major.

La Task Force 150, un des trois piliers d’une coalition navale sous commandement américain, a pour mission de lutter contre le terrorisme international et les trafics illicites qui le financent en Mer rouge et dans une grande partie de l’océan Indien.

La 151 est plus spécifiquement chargée de la piraterie dans le golfe d’Aden et la 152 de la sécurité dans le golfe Arabo-persique.

Parti le 5 novembre de Toulon (sud), le Cassard, fort de 240 membres d’équipage, est déployé depuis trois mois dans le golfe Arabo-persique et en océan Indien.

Il a notamment assuré l’escorte du porte-avions américain USS John C. Stennis avant de poursuivre sa mission en soutien direct de la Task Force 150.