Avec les dernières étapes menant à la restructuration du groupe avalisées par le conseil d’administration et le feu vert des autorités compétentes « in the pipeline », la Mauritius Commercial Bank affirme être résolument tournée vers l’avenir. Ainsi, le Cluster Banking, soit le plus important volet des opérations, sera placé sous la gestion d’une nouvelle société, la MCB Holding Limited. D’autre part, le premier trimestre de l’exercice financier en cours s’est soldé avec une profitabilité améliorée de l’ordre de 13%, soit Rs 1,3 milliards et une progression de 13,6% des prêts bruts consentis par la MCB.
L’exercice de restructuration vise à désagréger les activités bancaires et non-bancaires de la MCB en vue d’assurer son développement futur. Ainsi, la nouvelle structure adoptée est axée sur la création d’une holding (MCB Group Limited), dont les titres seront cotés à la Bourse de Maurice. Cette nouvelle entité légale englobera toutes les activités du groupe réparties en trois segments distincts: Banking, Non-Banking Financial et Other Investments.
Le Cluster Banking sera géré par la MCB Investment Holding Limited, qui aura sous sa tutelle des opérations bancaires à Maurice (regroupées sous MCB Limited), ainsi qu’à l’étranger à travers les filiales (Seychelles, Madagascar, Mozambique et Maldives) et la Banque Française Commerciale Océan Indien. Les deux autres clusters, soit Non-Banking Financial et Other Investments seront placés sous la responsabilité de MCB Group Limited.
Les autorités compétentes ont déjà été approchées pour les approbations nécessaires. Une fois le plan de restructuration validé par la Banque de Maurice, la Financial Services Commission et la Stock Exchange of Mauritius, la MCB sollicitera l’autorisation de la Cour suprême pour la convocation d’une assemblée générale spéciale en vue de soumettre un Scheme of Arrangement au vote des actionnaires, faisant des actionnaires de la MCB des détenteurs de titres de MCB Group Limited. La nouvelle entité sera l’unique actionnaire de MCB Investment Holding Limited. La MCB Limited deviendra la propriété de MCB Investment Holding Limited.
Pour les besoins de cette restructuration, le groupe MCB a renforcé son capital avec une injection de fonds de l’ordre de Rs 5,4 milliards. L’émission de Floating Rate Subordinated Notes en juillet 2013 a permis de lever Rs 4,5 milliards en nouveaux capitaux, soit le montant le plus élevé jamais réalisé par une société cotée à la Bourse de Maurice. En octobre 2013, la MCB a obtenu 30 millions de dollars américains (environ Rs 900 millions) de la Banque Africaine de Développement sous forme de dette subordonnée sur une durée de dix ans.
Au niveau du bilan pour le premier trimestre, le Group Chief Executive, Pierre-Guy Noël, a exprimé sa satisfaction devant la performance réalisée. De juillet à septembre 2013, le groupe MCB a réalisé des bénéfices nets de Rs 1,28 milliard, ce qui représente une progression de 12,9% par rapport à la période correspondante en 2012. Cette performance prend en considération l’augmentation du Special Levy applicable aux banques dans le sillage du budget 2014.
Retombées positives
Un communiqué émis indique que la MCB a vu son Net Interest Income enregistrer une croissance de 9,5% , soit Rs 1,9 milliards en trois mois. La banque affirme que la performance des filiales et des sociétés associées ont contribué de façon positive aux résultats de ce premier trimestre. Les activités de la MCB à l’international, notamment en Afrique et dans la région, continuent d’être porteuses.
L’amplification continue des activités de Trade Finance (financement du commerce international) à l’étranger ont eu des retombées positives sur les recettes liées aux frais et commissions de l’ordre de 19% pendant le premier semestre, totalisant Rs 691 millions, tout en étoffant le portefeuille de prêts. Par ailleurs, la MCB continue à assurer une maîtrise de ses coûts d’opérations à 7,7%. Par contre, les provisions pour créances douteuses ont augmenté de Rs 77 millions pour atteindre Rs 183 millions à la fin du premier trimestre de l’année financière 2013-2014.
En se basant sur les tendances actuelles et le développement continu du groupe à l’étranger, le conseil d’administration estime que la MCB devrait réaliser une croissance satisfaisante au 31 décembre 2013, soit à l’issue du premier semestre de l’année financière actuelle. A noter qu’un dividende intérimaire de Rs 3 par action sera payé aux actionnaires de la MCB enregistrés au 3 décembre 2013.
Commentant le bilan trimestriel, le Group Chief Executive, qui souhaite voir une mise à exécution rapide et effective des mesures budgétaires, souligne que  “while gearing up its operations to effectively cope with evolving market conditions and the implications of regulatory developments, MCB is intent on sustaining its growth momentum, with a key focus on tapping into opportunities on the regional front”.