Pauline Ducray, passionnée d’horticulture, habite dans un charmant appartement. Aimant le jardinage et dans l’impossibilité de s’adonner à sa passion, elle a décidé d’embellir la cour de l’immeuble qui abrite les appartements. Les habitants des lieux, depuis trois ans, assistent à une lente métamorphose : des plantes, absentes du site, font leur apparition et y apportent un surcroît de fraîcheur et de vie.
Cet espace affiche une fière allure, orné qu’il est maintenant d’un beau jardin consécutif de la main verte de Pauline et de l’aide de son jardinier. Elle y a introduit des Hibiscus, des fleurs de saison, des plantes arbustives comme le Tibouchina qui peut atteindre 3m de hauteur.
Enfant, dit-elle, elle a beaucoup appris du jardinier de la famille, elle connaît toutes les astuces pour embellir un jardin. Depuis trois ans, l’espace a vu naître des végétaux de diverses sortes. “J’ai regroupé les plantations en périphérie du jardin, en les adossant au mur d’enceinte. J’ai voulu masquer le mur en disposant un rideau de végétation et en même temps et être à l’abri des regards”, dit-elle. L’attention esthétique portée à son aménagement ne lui interdit pas de laisser des zones plus sauvages, comme le jardin à l’anglaise. Ainsi, dans cet espace, elle invite aussi la flore spontanée pour recomposer un milieu naturel. Grâce à elle, cette cour a été métamorphosée en un véritable espace de plein air, un petit Eden fleuri pour le plus grand bonheur des autres résidents.