Vishnu Harmon, un habitant de Grand-Sable âgé d’une quarantaine d’années, purgera sept ans de prison. Tel en a décidé la magistrate Wendy Rangan, siégeant en Cour criminelle intermédiaire. L’accusé a plaidé coupable de coups et blessures ayant causé mort d’homme sans intention de la donner.
La sentence a été rendue à la mi-journée. Justifiant son verdict, la magistrate fait ressortir que l’accusé avait, par ses actes, l’intention de tuer la victime, qui était son beau-frère, alors que les deux hommes habitaient la même maison.
Vishnu Harmon a expliqué à la police que la victime avait l’habitude de l’injurier, proférant également des insultes à l’encontre des membres de sa famille (celle de l’accusé) lorsqu’il était sous l’influence de l’alcool. Le soir du drame, le 26 février 2011, l’accusé avait acheté du rhum et attendait le retour de son beau-frère, qui est revenu ivre plus tard. Vers minuit, l’accusé a alors saisi la bouteille de rhum, auquel il n’avait pas touché, puis a déversé son contenu sur son beau-frère, qui dormait sur un matelas installé à même le sol. Il a ensuite enflammé son tee-shirt. Se rendant alors compte du drame, l’accusé a alors tenté d’éteindre le feu en aspergeant d’eau son beau-frère. Mais ce dernier était déjà grièvement brûlé et dans un état grave. Une fois sa victime transportée à l’hôpital, l’accusé a constaté que son beau-frère n’était plus en mesure de l’accuser. En agissant ainsi, souligne la magistrate, l’accusé voulait faire croire que le feu avait été provoqué par une cigarette allumée par la victime.
Tous ces faits, insiste Wendy Rangan, mène à conclure que l’accusé avait la réelle intention de tuer son beau-frère. Après avoir pris connaissance des antécédents de l’accusé, elle a donc décidé de le condamner à sept ans de prison, laps de temps qui prendra en considération 80% du temps déjà passé en détention préventive.