L’exercice d’appel d’offres pour l’aménagement d’un parc récréatif entre Ébène et Rose-Hill a été lancé le 19 avril dans la perspective que les travaux démarrent en juin. Ce projet, nécessitant un investissement de Rs 100 millions, s’explique par la volonté du gouvernement de doter les villes-soeurs d’un lieu adapté pour la pratique du jogging après la perte de la promenade Roland Armand.

À en croire le CEO de Metro Express Ltd, Dass Mootanah, l’exécution de la phase 2 du projet de ce parc de loisir, qui portera le nom de Roland Armand, s’échelonnera sur six mois. En ce qu’il s’agit de la phase 1, c’est le concepteur Landconcept JV, sous la houlette de l’architecte paysagiste Daniel Maestracchi, qui a travaillé sur le développement de la conception du parc situé dernière les locaux du Central Electricity Board (CEB).

Le ministère des Infrastructures publiques, qui a pris ce projet sous sa charge, devra effectuer un nouveau déblayage du site avant d’entreprendre les travaux. Certes, un nettoyage de la zone qui lui est réservée avait déjà été effectué en octobre dernier, mais avec les grosses averses qui engendrent de mauvaises herbes ajoutées à la nuisance des dumpings sauvages, le site d’une superficie de 9 hectares ressemble de nouveau à un terrain en friche, encombré de détritus, gravats et déchets de chantiers. À l’achèvement des travaux, les joggeurs découvriront plus de 60,000 plantes, incluant espèces exotiques et endémiques, qui seront mises en terre.