Dans le cadre de la journée du travail, qui sera célébrée ce mardi 1er mai, la National Trade Union Confederation (NTUC) a tenu à rendre hommage aux militants qui ont lutté pour la classe syndicale à la statue d’Anjalay Coopen.

Anjalay Coopen, née Soondrun Pavattan en 1911, est une militante mauricienne. Les circonstances de sa mort pendant le  » Massacre de Belle-Vue  » en 1943 en ont fait d’elle un symbole de la lutte contre les oppressions et notamment de la lutte des travailleurs pour leurs droits et de la lutte pour la libération des femmes.

Pour Deepak Benydin, vice-président de la NTUC, Anjalay Coopen est un symbole pour la lutte syndicale à Maurice. « C’est une femme et mère de famille qui a eu le courage de donner son avis pour la classe des travailleurs à cette époque. C’est ainsi une très grande inspiration et je souhaiterais que chaque syndicaliste s’en inspire. ». Deepak Benydin fait sonc un appel à tout les syndicaliste et la classe des travailleurs de suivre l’exemple d’Anjalay Coopen.