Siven Sinapen avait bousculé son épouse lors d’une dispute. Cette dernière, blessée au pied, avait porté plainte contre lui à la police, puis avait décidé de ne pas aller de l’avant avec cette affaire. La police avait consulté le Directeur des poursuites publiques pour savoir si elle devait traduire Siven Sinapen en justice. Le DPP a recommandé de maintenir les poursuites et Siven Sinapen a été poursuivi sous une charge de « wilfully and unlawfully inflicting wounds and blow ».
En cour, l’accusé a nié avoir agi de façon brutale à l’égard de son épouse. Mais comme son épouse ne s’y est pas présentée, la magistrate B. R Janoo-Haunbocus n’a eu d’autres choix que d’acquitter Siven Sinapen, estimant que la femme n’est pas un « compellable witness ».