Alors qu’une réunion tripartite présidée par le ministre du Travail la semaine dernière avait débouché sur la réintégration de Sheila Touche à son poste à l’hôtel La Plantation, la direction de l’établissement exige cette fois qu’elle lui rembourse la somme de Rs 26 700 pour retrouver son poste. Cette somme d’argent représente le montant de la compensation versée par La Plantation à l’employée à la suite de son renvoi le jeudi 18 août.
À la suite de la réunion tripartite tenue le mercredi 5 octobre au ministère du Travail, Victoria House, la direction de l’hôtel La Plantation a reconsidéré sa position et fait comprendre que Sheila Touche sera réintégrée. Dans un courrier adressé le lendemain au syndicat, avec copie au ministère du Travail, entre autres, Anand Damree, Executive Assistant Manager de l’établissement hôtelier, indiquait que le management a décidé de réintégrer Sheila Touche au poste qu’elle occupait auparavant, soit dans le département Food & Beverages en tant qu’Assistant Cook.
Tout en indiquant que Sheila Touche devrait reprendre son poste le lundi 10 octobre, la direction affirmait que les années de service et les autres modalités comme les conditions d’emploi resteraient inchangées. Mais l’Executive Assistant Manager devait aussi faire clairement ressortir qu’« in the committee, you agreed that you will refund all compensation and notice paid to you, prior to resumption of duty which amount to Rs 26 700 ». Cette somme d’argent avait été versée dans le compte bancaire de Sheila Touche à la suite de son renvoi.
Dans l’incapacité de rembourser cette somme à l’établissement hôtelier, la déléguée syndicale n’a pu réintégrer son poste lundi comme convenu. Dans une lettre envoyée au ministre du Travail Shakeel Mohamed hier, Atma Shanto, négociateur de l’Organisation of Hotel, Private Club & Catering Workers Unity, souligne que l’article 22 (1) de l’Employment Rights Act 2008 indique que « no employer shall deduct any amount from a worker’s remuneration, other than an amount which is authorised by the worker in writing and which is due to the employer in recovery of an advance made on remuneration provided the deduction does not exceed one fifth of the remuneration due for a pay period… ».
Le négociateur ajoute qu’à aucun moment Sheila Touche n’a objecté à rembourser cette somme d’argent à la compagnie, mais le syndicat sollicite un « arrangement plan ». Il nous revient que Sheila Touche serait disposée à verser Rs 10 000 à l’hôtel dans l’immédiat et rembourserait le reste au fur et à mesure.
Atma Shanto affirme également que le fait que la déléguée syndicale était sans emploi durant quasiment deux mois devrait être pris en compte. Le syndicat réclame la révocation du General Manager de La Plantation et sollicite une nouvelle intervention de Shakeel Mohamed dans ce dossier. Mais ce dernier est en déplacement à la conférence du Bureau International du Travail à Johannesburg, Afrique du Sud. Le retour du ministre du Travail au pays est prévu pour lundi.