Photo d'illustration

Le bureau du Commissaire de police a émis un communiqué hier pour informer le public qu’en vertu de l’article 3 (2) a) de la loi sur les collections publiques, nul ne doit effectuer ou faire effectuer une collecte publique à moins qu’il ne se conforme à l’article 3 de cette loi.

En outre, tout promoteur ayant l’intention de procéder à une collecte publique doit demander par écrit un permis au Commissaire de police au moins 15 jours avant la date à laquelle la collecte doit commencer ou être effectuée.

Il est porté à la connaissance du public que quiconque contrevient à la loi sur les collections publiques commet une infraction et est passible, sur déclaration de culpabilité, d’une amende n’excédant pas Rs 5 000 et d’un emprisonnement maximal d’un an.