L’affaire des “unbaked cheques” de Rs 14,2 millions, irrégularités commises aux Northern Divisional Headquarters de la police (Piton) de janvier 2014 à mars 2015, débouchera sur des actions disciplinaires contre des hauts gradés de la police ayant servi en tant que “Dvisional Commanders” à Piton au moment de ces irrégularités.

Ils sont au nombre de dix mais des sanctions sont à prévoir contre trois seulement, car les sept autres ont déjà fait valoir leur droit à la retraite.

Cette décision contre ces hauts gradés a été entérinée par le Board of Enquiry pour enquêter sur un cas de « lapolis pe kokin la polis ». La balle est maintenant dans le camp du commissaire de police, Karl Mario Nobin, alors que le constable, agissant en tant que “Revenue Clerk”, a déjà été arrêté et que le dossier à charge transmis au Bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP).