GETTY IMAGES

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas et, avec elles, un état d’esprit euphorique. Cette période au goût magique est aussi une source de stress intense pour notre corps. Entre les achats de cadeaux qui doivent plaire, les travaux de décorations et surtout l’engloutissement de sucreries, de boissons alcoolisées et une alimentation en excès, il est évident que cette surconsommation liée à cette saison est difficile à contourner. Et notre corps, comme chaque année, a bien du mal à se remettre de ces excès (surtout d’alcools) : indigestion, mal de tête, ballonnements… C’est pourquoi il est important de préparer son corps et limiter ainsi les dégâts pour profiter pleinement des fêtes et d’autres excès à venir En prévision de l’avalanche de calories qui déferlera après les repas de fêtes, passons en mode prétox. Comme son nom l’indique, la prétox est comme la détox, à ceci près qu’au lieu de l’adopter après les fêtes pour compenser nos excès de champagne et de foie gras, on s’y astreint de manière préventive pour purifier notre organisme avant l’avalanche calorique qui l’attend. A une semaine des fêtes, voici une série de conseils qui vous seront certainement profitables pour détoxifier votre organisme et “blinder” votre foie.

Limitez vos apports caloriques

Depuis quelques années, cette période autrefois limitée au seul mois de décembre, débute maintenant dès début novembre, avec sa cohorte d’incitation à la consommation d’agapes autrefois réservées à la seule période de la semaine qui précède chacun des réveillons. Pour préserver votre équilibre pondéral et rester en forme, ne succombez pas aux chants des sirènes. Préparez le terrain en renforçant votre microbiote intestinal à l’aide d’une cure de probiotiques. C’est-à-dire une consommation riche en fruits et en légumes majoritairement crus. Et pour soutenir la fonction hépatique, préparez votre foie et sa vésicule biliaire en prenant le matin à jeun une cuillère à café d’un mélange d’huile d’olive et de quelques gouttes de citron.

Détoxifier votre corps

Avant toutes choses, il est important de bien s’hydrater. Buvez beaucoup pour vous hydrater ! Non, il ne s’agit pas de pintes de bière en cette chaleur, mais bien d’eau. Au minimum 1,5 L par jour, voire plus si vous avez des sorties où il est question de consommer de l’alcool. Une bonne hydratation générale permet de faire fonctionner correctement les reins et d’éliminer les impuretés du corps. Le jus de citron, le jus d’aloevera ou encore le thé vert sont trois boissons détoxifiantes qui aident à la digestion! Privilégiez-les plutôt que les jus sucrés et sodas en tout genre.

Faites les bons choix

Nous pouvons faire plaisir et nous faire plaisir sans pour autant multiplier les plats à l’infini. Lorsque vous sortez dîner, choisissez plutôt la qualité à la quantité. Et mangez équilibré. Pensez à respecter les bonnes associations alimentaires qui favoriseront la digestion. Privilégiez les fibres, les fruits et les légumes crus qui apportent des enzymes facilitant grandement la digestion et le bon transit intestinal. Prévenez les douleurs intestinales en ajoutant à vos plats des épices comme le cumin, la cannelle, l’anis. Le matin, misez aussi sur les céréales complètes et les yaourts riches en fibres. Enfin, appréciez vos repas en prenant le temps de bien mâcher ce qui vous permettra de percevoir la subtilité des saveurs et d’alléger votre digestion.

Surtout, ne faites pas de régime restrictif avant les fêtes : si vous suivez un régime, que vous limitez considérablement la quantité votre consommation de nourriture et que vous vous interdisez de manger tout ce que vous aimez les fêtes de fin d’année seront certainement pour vous l’occasion de “lâcher prise” sur la nourriture. Et c’est absolument ce qu’il ne faut pas faire! Mieux vaut manger bien et équilibré avant les fêtes que manger peu et se jeter sur le moindre rocher en chocolat !

Buvez avec modération

N’oubliez pas que l’alcool est une source importante de calories vides, qu’il vous désinhibe et par conséquent, il fera tomber toutes les résistances face à la modération qui s’impose, notamment dans la quantité d’aliments que vous pouvez raisonnablement ingurgiter. Pensez à manger un peu avant de boire de l’alcool, ce qui ralentira son absorption par l’organisme. Si vous souhaitez boire vin blanc et champagne, buvez avant et après un verre d’eau ce qui aidera à tamponner l’acidité de ces boissons. Et enfin, si malgré votre sobriété heureuse, vous sentez votre digestion difficile, suite à un repas trop gras, prenez un peu de bicarbonate. Faites dissoudre une cuillère à soupe dans verre d’eau. Une bonne escaliers à l’ascenseur, faites du vélo ou une randonnée le weekend, autant d’idées qui vous permettront d’être prêts pour les fêtes. Et c’est encore mieux si la température extérieure est basse, comme c’est souvent le cas en fin de soirée en cette saison.

N’oubliez pas de vous faire plaisir

On l’aura compris, la prétox repose sur des mesures de bon sens en favorisant une alimentation plus saine. Il est donc bénéfique de l’adopter au moment des fêtes et de s’en inspirer un peu au quotidien. En prévision des réveillons qui approchent, vous vous sentirez mieux et outre une bonne forme et une mine radieuse, vous limiterez ainsi la prise de poids qui accompagne souvent les fêtes. Il est conseillé de poursuivre la prétox entre les deux réveillons. Mais, rappelez-vous, les fêtes, c’est quand même d’abord un moment de convivialité, donc “on n’oublie pas de se faire plaisir”. Alors, on en profite, et on passe en mode détox au début de janvier.