Les déclarations de Somduth Dulthumun, les cas des ministres impliqués dans des incidents publics et le scandale de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD) seront à l’ordre du jour de la prochaine séance de Question Time à l’Assemblée nationale. Ainsi, le whip de l’opposition, Rajesh Bhagwan, interpellera le Premier ministre, Navin Ramgoolam, au sujet des déclarations attribuées à Somduth Dulthumun, avec lequel la parlementaire rouge et ancienne directrice de communications du parti Travailliste, Nita Deerpalsing, a croisé les fers récemment.
Le député de l’opposition voudrait savoir du Leader of the House « whether he condones such irresponsible statement and what action he intends to take to prevent such public statements which can cause harm to the National Assembly ».
Rajesh Bhagwan reviendra à la charge au sujet du poste de directeur de l’Université de Technologie occupé par l’ancien ministre Dharam Fokeer. Il voudrait prendre connaissance des termes et conditions du contrat pour ce poste et si tous les critères imposés pour ce poste ont été respectés. Il cherchera à obtenir confirmation si le Premier ministre est en présence de constestations pour une disqualificatioon de Dharam Fokeer.
Le député Steeve Obeegadoo soulèvera, lui, les cas où des ministres ont été impliqués dans des incidents en public. Il s’intéresse à la possibilité d’élaborer un code de conduite pour les High Ranking Government Officials au sujet des normes de comportement en public, des cas de conflits d’intérêts ou encore de « public business activities of close relatives ».
L’affaire du cas de pédophilie alléguée sera soulevée de nouveau par le député Veda Baloomoody lors de la prochaine séance parlementaire après la double Private Notice Question du leader de l’opposition, Alan Ganoo, au Premier ministre et au ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree. Il demandera à celui-ci de confirmer si le rapport du Fact Finding Committee de la Presiding magistrate de la Cour intermédiaire, Véronique Kwok, a été soumis, à qui ce document confidentiel a été remis et quels sont les officiers qui y ont accès.
Le ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen, sera interpellé par le député Kavy Ramano, au sujet des dispositions des TCs Agreement avec Air Mauritius, Emirates et Corsair. Il voudrait savoir le nombre de tickets d’avion disponibles, les noms des bénéficiaires de ces billets, le nombre de pays visités et les raisons de ces visites depuis qu’il assume le portefeuille du tourisme.
Le patronage des groupes culturels pour des spectacles à l’étranger par le ministère du Tourisme depuis 2005 est également à l’agenda. Le même député du MMM s’intéresse aux montants alloués dans chacun des cas et la politique adoptée à cet effet.
Les autres interpellations de mardi prochain concernent le cas de la scolarisation des anciens internes du Foyer Namasté (Lysie Ribot), la situation prévalant sur la plage publique de Pereybère en ce qui concerne le nombre de transats et de parasols autorisés (Lysie Ribot), le mode de collection de péage avec la mise à exécution du Toll Road Project (Raffick Sorefan), des changements à la structure des prix des produits pétroliers (Reza Uteem), le scandale de matches truqués à Maurice (Franco Quirin) et le coût du projet de construction de la route Verdun/Terre-Rouge (Raffick Sorefan).