Jusqu’au 27 juin se tient une exposition gratuite au Blue Penny Museum, Caudan. Elle est dédiée aux Mauriciens qui ont contribué à la Seconde guerre mondiale. Ces hommes et femmes engagés, qui furent dispersés, formaient des corps d’armée constitués par des étrangers. Une première du genre, selon le Conservateur Emmanuel Richon, qui a pour but de rendre hommage à ces héros pour leur contribution non négligeable mais malheureusement très peu connue ou trop souvent ignorée. Cette exposition a été rendue possible grâce à des photos, des récits ou biographies, des télégrammes, des médailles, uniformes ou autres objets pouvant certifier de la présence des Mauriciens durant la guerre de 1939/1945.
On y retrouve les parcours de Lise et Claude Baissac, Alix d’Unienville, France Antelme, Joseph Philippe Suzor, Soopayen Meenatchee, Louis P. Houbert, et bien d’autres qui, tous, à un degré ou à un autre, ont donné de leur personne pour se débarrasser du nazisme. Simples soldats à Monte Cassino ou agents secrets du SOE parachutés en France, gardiens vigilants de l’Ile de la Passe ou Juifs prisonniers à Beau-Bassin, libérateurs de Copenhague ou partisans et résistants dans les maquis français, radios amateurs ou pilotes de forteresses volantes, chacun de ces Mauriciens aura contribué à l’effort de guerre, chassant l’ennemi hors de nos frontières, puis le combattant chez lui, sur son propre territoire, jusque dans son bunker pourtant réputé imprenable. Cette exposition est ouverte gratuitement au public tous les jours sauf les dimanches et jours fériés, de 10 h à 16 h 30.