Gaëtan Duval avait dit une fois qu’il faut savoir prendre de la hauteur, car là-haut l’air est plus frais.  C’est sans doute fort de cet avis de sage que Gilbert Merven a quitté son QG de la rue St-Denis à Port-Louis pour se rendre dans les hauteurs de Trianon. Mais il a dû faire preuve d’une bonne dose de courage pour aller discuter seul à seul , sur son terrain, avec Jean Michel Giraud qui n’a jamais raté une seule occasion pour dire ses quatre vérités sur sa gestion, jugée négative, du Mauritius Turf Club depuis son arrivée à la tête du club.
C’est en effet, à la demande du Président du MTC et  dans le contexte de crise dans lequel se trouve le MTC d’aujourd’hui que Jean-Michel Giraud a accepté cette rencontre dont le sujet officiel concernait l’avenir des courses. Il ne revient que bien d’autres aspects de l’hippisme mauricien ont été abordés lors de cette réunion, mais aucun des deux protagonistes n’a voulu en dire plus.
Si un des principaux concernés n’a fait que confirmer à Week-End, la tenue de cette réunion, par contre très peu d’informations ont filtré sur les différents sujets qui ont été abordés par les deux hommes.
Jean-Michel Giraud, qui d’habitude ne joue pas dans la demi mesure ou qui ne pratique  pas la langue de bois, a été plus que discret sur cette rencontre qui visiblement sera «le talk of the town» dans les jours à venir. Même Gilbert Merven, que Week-End a contacté, a parlé «d’une rencontre amicale et personnelle» sans donner plus de précision.
C’est donc vers les proches, ceux qui sont dans les confidences, que nous nous sommes tournés pour tenter d’en savoir plus sur cette rencontre. Mais surtout qu’est-ce qui explique la démarche de Gilbert Merven  d’aller voir celui qui a clairement laissé entendre qu’il ne compte pas demander aux membres du club de renouveler son contrat de commissaire administratif?  Pour l’heure, très peu d’éléments de réponse sont disponibles sur la seconde question. D’autant plus que la décision de Jean-Michel Giraud de ne pas se porter candidat pour un autre mandat de trois ans laisse une porte ouverte au président sortant du MTC de placer un de «ses hommes» au sein du board.
Selon des informations glanées par Week-End, le président Gilbert Merven aurait formulé le souhait que Jean-Michel Giraud soit de nouveau candidat comme commissaire administratif aux côtés d’Alain Noël qui est en lice pour sa propre succession. Ce faisant Il aurait annoncé son souhait de briguer un dernier mandat à la présidence en 2014, ce qui écarte toute possibilité pour Alain Noel d’accéder à cette fonction cette saison, s’il est réélu à sa propre succession.
L’homme de Trianon à qui on aurait fait appel sur la base de ses «compétences» aurait rejeté cet appel d’un revers de la main en confirmant à son interlocuteur sa décision de ne pas être en lice en raison des «magouilles et des magouilleurs » qui sévissent actuellement au Champ de Mars. La question d’un role plus important pour Ian Paterson  a aussi été abordé et là Jean Michel Giraud aurait adressé une fin de non recevoir à son interlocuteur inattendu.
Au final, cette reunion n’aurait donné aucun résultat probant si ce n’est que les deux protagonistes en opposition savent quelles cartes ils vont abbattre dans les semaines à venir