Hamrishsing Gowreesunkur, un habitant de St-Pierre de 29 ans, est au volant d’une voiture blanche (immatriculée BG 110) en compagnie de son ami et circule aux abords de la route de Petite-Rivière. Il est peu avant 2h du matin quand le véhicule fait une spectaculaire sortie de route et termine sa course dans le kovil Maha Kaleswanath. La violence de la collision est telle que la voiture prend aussitôt feu. Les policiers du poste de Petite-Rivière sont alors mandés sur les lieux. À leur arrivée, le véhicule est toujours en feu et d’épaisses fumées noires en émanent. La police indique avoir également entendu une légère explosion provenant du véhicule en flammes en arrivant au kovil. Leur premier réflexe est alors de vérifier si des blessés s’y trouvent, cependant, l’intensité des flammes leur rend la tâche difficile.
Au même moment, une voix appelant à l’aide se fait entendre, contraignant les policiers à forcer la porte principale du kovil, qui est verrouillée. À l’intérieur, Yanesh Jingree, âgé de 25 ans et habitant Floréal, git sur le sol à côté de la deuxième entrée du temple et porte de vives brûlures sur le corps. « Sap mo lavi misie », implore-t-il. Lorsque les policiers lui demandent s’il est accompagné, il aurait d’abord répondu : « Non boss, pena personn dan loto avek mwa, mo tousel », avant d’être placé à bord d’un véhicule de police et conduit à l’hôpital Jeetoo. Ce n’est qu’une fois au Casualty Ward de cet établissement que le jeune homme aurait retrouvé ses esprits et aurait été en mesure de révéler son identité. Il aurait alors ajouté que son ami, Hamrishsing Gowreesunkur, conduisait la voiture.
Entretemps, les sapeurs-pompiers de Coromandel arrivent sur le lieu de l’accident et viennent à bout de l’incendie. Ce n’est que vers 6h, ce matin, qu’ils ont été en mesure de dégager la dépouille de la victime du siège avant du véhicule, sous les recommandations du Principal Police Medical Officer (PPMO) Maxwell Monvoisin, et qu’ils l’ont placée à bord d’un fourgon mortuaire. Le corps d’Hamreshsing Gowreesunkur a ensuite été transporté jusqu’à l’hôpital Jeetoo à des fins d’autopsie.
Ce drame a également nécessité l’intervention d’officiers de la Scene of Crime Office (SOCO), d’officiers de l’Emergency Response Service, du personnel de la Western Division Supporting Unit (WDSU) et du personnel de la Central Electricity Board (CEB) de Plaine-Lauzun, car un pylône électrique avait été sévèrement endommagé lorsque la victime a perdu le contrôle de son véhicule. S’en est suivie une rupture temporaire de l’alimentation électrique dans la localité. Une enquête a été entreprise en vue de faire la lumière sur les circonstances exactes de l’accident. Comme l’a recommandé le Dr Sudesh Kumar Gungadin, Chief Police Medical Officer (CPMO), le blessé Yanesh Jingree devra subir des examens sanguins en vue de déterminer s’il avait consommé quelque drogue ou boisson alcoolisée durant les heures précédant cette tragédie.
D’autre part, vers 1h45 du matin, ce lundi, une collision mortelle est survenue sur la route principale de Curepipe. Un habitant de Cité-Attlee âgé de 27 ans, est à bord d’un van (immatriculé K 990) lorsque le véhicule percute violemment un piéton qui traverse la route. Grièvement blessée, la victime est immédiatement conduite à l’hôpital de Rose-Belle et est admise aux soins intensifs. Malheureusement, elle succombe à ses blessures vers 7h. Le conducteur du véhicule, bien que testé négatif à l’alcootest, a été arrêté. À l’heure où nous mettions sous presse, les enquêteurs n’avaient pas été en mesure d’identifier la victime.
Un drame similaire est survenu vers 22h15, vendredi, sur l’autoroute de Riche-Terre, au cours duquel un van procédant en direction de Port-Louis a fatalement heurté un homme. Le conducteur du véhicule impliqué ne s’est pas arrêté après la collision, mais des témoins de la scène ont relevé la plaque d’immatriculation du van et l’ont communiqué à la police. Ces derniers ont alors retracé le propriétaire du véhicule, un homme de 28 ans. Il a été appréhendé à son domicile à Upper Vale au petit matin, samedi. Après avoir avoué les faits, il a été placé en détention policière. L’alcootest s’est révélé négatif.
Le corps de la victime n’a toujours pas été réclamé et la police lance un appel au public afin de l’aider à l’identifier. D’après les enquêteurs, la victime, de sexe masculin, aurait la quarantaine. Il est chauve, de corpulence moyenne, a des tatouages aux bras et aux jambes et mesure environ 1m55. Au moment de l’accident, il portait un t-shirt orange, un pantalon noir, une casquette noire et une paire de sandales rouge. Toute information dont dispose la population à son sujet doit être communiquée au Police Information Room sur le 999 ou le 208 0034/5 ou au poste de police de Terre-Rouge.