FILTERED BY DR ZOOM

Le câble, d’un diamètre d’une trentaine de centimètres, comprend notamment le matériau supraconducteur, qui sera refroidi grâce à de l’hélium liquide. Il sera enfoui dans une tranchée, à une profondeur d’un mètre environ. « Jusqu’ici, les essais ont été réalisés avec des matériaux supraconducteurs à haute température, qui sont d’une génération antérieure et qui coûtent très cher », rétorque le physicien Robert Klapisch qui mise sur le dibrorure de magnésium (MgB2) pour son projet. « Ce composé, beaucoup moins coûteux, se prête à former des câbles extrêmement fins sur des longueurs de plusieurs kilomètres. »

https://www.letemps.ch/suisse/solution-fairedisparaitre-pylones-electriques