La nouvelle présidente, Ameenah Gurib-Fakim, qui a rencontré la presse ce matin à la State House, a renouvelé sa volonté de porter haut le drapeau mauricien et de projeter une image de la République qui fasse honneur au pays.
Ameenah Gurib-Fakim a insisté sur la dimension apolitique de la présidence qui est garantie par la Constitution et qui constitue une valeur indispensable pour promouvoir l’agenda de Maurice. « Ce bureau sera entièrement apolitique, les causes pour lesquelles on va se positionner sont apolitiques. Ce seront les causes de la société mauricienne en général, les causes qui permettront de faire avancer notre pays sans nous substituer à l’exécutif », dit-elle.
La nouvelle présidente a exprimé sa volonté de promouvoir le dialogue en particulier avec la presse. Mme Gurib-Fakim a levé le voile sur certaines des causes qu’elle tient à coeur. Elle a fait mention, entre autres, du développement durable, de l’avancement de la science, de la technologie et l’innovation. « Il s’agira de tirer nos travaux de recherche à Maurice vers le haut », a-t-elle dit. Elle souhaite également que les recherches effectuées puissent être mises en application par des entreprises et encourager les jeunes à s’intéresser davantage non seulement aux sujets scientifiques mais également au domaine entrepreneurial.
Le secteur agricole occupe également une place importante dans son plan d’action. « Le secteur agricole sera un des secteurs les plus porteurs dans la stratégie africaine de Maurice », a-t-elle dit, ajoutant qu’il est porteur d’emplois surtout sur le continent africain. Il s’agira également de valoriser davantage le secteur patrimoine et culturel qui pourra enrichir le produit touristique mauricien. La cause des pauvres et des femmes figure également en bonne place dans son programme.