La Compagnie Mauricienne de Textile (CMT) est une nouvelle fois la cible de la colère des habitants de Résidence Coquillages, à La Tour Kœnig, ce mercredi 17 avril. Ces derniers se plaignent d’un débordement des eaux usées provenant de la CMT, disent-ils.

Cette eau répand de plus une odeur nauséabonde, qui ne fait qu’amplifier la gronde des habitants.

Le député de la circonscription, Patrice Armance, aux côtés des habitants, a tenté de rencontrer la direction de la CMT hier. Ils se sont rendus devant les locaux de l’usine de textile afin d’obtenir les explications d’un représentant de la direction.