C’est le sens de la réponse écrite fournie par le ministre mentor après des questions de Veda Baloomoody et d’Alan Ganoo

Sept personnes ont été interrogées et aucune arrestation effectuée jusqu’ici. C’est ce qu’a indiqué le ministre mentor dans une réponse écrite fournie à la suite des questions de Veda Baloomoody et d’Alan Ganoo sur l’affaire des 95 kilos de cocaïne qui étaient inscrites à l’agenda des questions de mardi dernier.

Revanant sur les faits, SAJ a dit que le 10 juillet dernier, l’ADSU a, vers 16 h 20, eu une requête du Service Manager de la firme Scomat, sise à Grawals Lane, Pailles, pour une visite aux locaux de la compagnie à la suite de la découverte, par les travailleurs qui vérifiaient le moteur d’une tractopelle, de « three black kit bags which were found concealed in the engine compartment near the exhaust muffler ».

« The three bags containing several rectangular parcels, suspected of being dangerous drugs, were handed over to the ADSU Officers », a déclaré le ministre mentor. Il également dit que, selon les informations qui lui ont été communiquées par le commissaire de police, la tractopelle a été embarquée au Brésil et a fait le trajet jusqu’au Maroc à bord du Grande Francia et qu’elle a ensuite été acheminée vers Maurice sur le Hoegh Antwerp.

Pour ce qui est des procédures douanières, SAJ a dit que « the Customs Department selects consignments for scanning and examination or search based on risk management which is automated on preset selectivity criteria and also based on intelligence and profiling. As the consignment was not selected by risk management and no specific intelligence was available, the wheel loader was neither examined nor scanned ».
Le ministre mentor a aussi précisé que le manifeste qui a été fourni par l’agent maritime a été vérifié le 9 juillet par la MRA qui n’a noté aucune anomalie, ce qui fait que la tractopelle a été livrée le même jour.