La fête Ganesh Chaturthi a été célébrée avec ferveur et dévotion hier à travers le pays. Après dix jours de jeûne et de préparatifs et la nuit de jeudi entièrement consacrée à des prières et des louanges du dieu Ganesh à travers le jhakri, chants et danses folkloriques, des dévots se sont rassemblés en grand nombre hier après-midi à la digue de La Vanille à Vacoas pour la cérémonie de visarjan (immersion des statuettes de Ganesh).
Ce rituel symbolise le retour de Ganesh au ciel et dans l’eau. Malgré le mauvais temps, c’est dans la ferveur et la dévotion que les fidèles ont participé aux rituels. Le président de la Mauritius Marathi Mandali Federation, Balraj Narroo, n’a pas caché sa satisfaction devant cette immense foule rassemblée à Vacoas. Il est aussi très satisfait de l’organisation de Ganesh Chaturthi 2011. Le visarjan s’est aussi déroulé dans 250 autres sites de l’île.
Les fidèles se sont rassemblés au Maharashtra Bhawan à Moka vers la mi-journée hier et ont ensuite convergé vers La Vanille dans une atmosphère de liesse. Une quinzaine de statues d’argile montées sur  brancards et des véhicules magnifiquement décorés avec des tiges de cocotiers, des fleurs et des feuilles de bananiers et drapés de tissus de couleurs vives ont parcouru le trajet vers Vacoas au rythme de chants pieux, de danses traditionnelles et aux sons d’instruments comme le tambour et les cymbales. Les statues étaient peintes de couleurs vives variant entre le fushia, le rouge et le jaune. Vêtus de costumes traditionnels, les fidèles ont exécuté des chants et danses en hommage à Ganesh, le dieu de l’intelligence et de la sagesse.
La ministre de la Sécurité sociale Sheila Bappoo et la députée Stéphanie Anquetil ont attendu dès 15 h, sous la pluie, l’arrivée des processions. Spectacle haut en couleur à Vacoas où la grande foule s’est rassemblée autour de la digue attendant l’arrivée de la procession. Certains en ont profité pour se rafraîchir et partager des gâteaux traditionnels comme le modak et le kanawla. Malgré la fatigue après une nuit consacrée à des prières et la consécration des statuettes de Ganesh, les fidèles n’ont montré aucun signe d’impatience ou de nervosité.
Après les prières, qui ont duré une heure, les statuettes ont été transportées au bord du lac et les fidèles sont entrés dans l’eau pour les laisser dissoudre en chantant les versets Ganapati Bapa Moriya Purcha Varshi Lawkar Ya. Cet acte symbolise le retour de Ganesh au ciel et dans l’eau. La statuette de Ganesh, fabriquée avec de la glaise et de l’eau, retourne ainsi à la nature. À travers ce rituel, Ganesh enlève tous les obstacles et les ondes négatives. Des cérémonies ont également été organisées à Valetta, Bain-des-Dames, Anse-La-Raie, Belle-Mare et à Anse-aux-Anglais, Rodrigues.
Dans une déclaration au Mauricien, Sheila Bappoo s’est dit émerveillée par la ferveur et la dévotion démontrée par les jeunes, surtout de la région de Vacoas. « La célébration de Ganesh Chaturthi nécessite un mois de préparation, de jeûne ainsi que le montage des statuettes. C’est un grand travail de préparation. Chaque année, nous avons noté la même ferveur à La Vanille. L’endroit est devenu maintenant trop petit. Maurice est un réservoir de cultures et il faut à tout prix les préserver. C’est ce qui fait la beauté de notre île arc-en-ciel. La force spirituelle des Mauriciens assure la paix et la stabilité », a-t-elle déclaré.
« Après Eid, nous célébrons aujourd’hui Ganesh Chaturthi et dans quelques jours, les chrétiens entameront le pèlerinage au tombeau du Père Laval. Cette diversité devra être préservée à tout prix ».