A la fermeture des centres de dépôts de candidatures hier dans la ville des Fleurs, 85 candidats s’étaient faits enregistrés, dont le plus grand nombre dans l’arrondissement No 5, qui comptera 26 candidats. Outre les deux gros blocs politiques, à savoir le MMM et l’Alliance Lepep, dont les candidats se retrouvent dans les cinq wards, d’autres comme le Forum Citoyens Libres ou Rezistans ek Alternativ, de même que Les Verts Fraternels, se positionnent à briguer les suffrages à Quatre-Bornes, où le dépôt de candidatures s’est déroulé dans une ambiance cordiale entre les candidats qui se sont croisés en se rendant dans les différents centres de dépôts.
Ainsi, à Quatre-Bornes, la partie la plus animée de cette journée de dépôt de candidatures pour les prochaines élections du 14 juin prochain, aura été sans conteste vers 11h 30, quand le cortège des candidats de l’Alliance Lepep, celui du MMM et celui de Rezistans ek Alternative, ont convergé presque au même moment au Nomination Centre de la Louis Nellan « A »  Government School, dans l’arrondissement no. 3. Le tact de Shyam Khemloliva, chef agent MSM de l’Alliance Lepep et celui du Vijay Makhan, chef de file du MMM, pour prévenir tout débordement de leur troupe respectif n’est pas passé inaperçu. Shyam Khemloliva a usé d’astuces pour contenir l’enthousiasme de ses troupes qui piaffaient d’impatience pendant presque une heure au niveau du Mauritius Alliance of Women, alors que Vijay Makhan, s’assurait que tout se passait dans le calme et que les candidats MMM complétaient les formalités d’enregistrement devant la Returning Officer, Novina Parsuramen. Cette entente entre l’Alliance Lepep et le MMM s’est cristallisée de façon cordiale en cette accolade que se sont publiquement donnée Shyam Khemloliva (MSM) et Robert Hungley (MMM).
Cependant, quelques minutes plus tard, les partisans de l’Alliance Lepep impatients, avec à leur tête Xavier-Luc Duval, les ministres Bhadain, Yerrigadoo, Roopun, et Callichurn et les PPS Sandhya Boygah et Toolsyraj Benydin (dont la fille est candidate de l’Alliance Lepep) ont forcé leur entrée dans la cour de l’école scandant « 1,2,3,4, Pisso ! », au grand dam des partisans mauves massés dans la cour. Mais les mauves ont pu quitter la cour de l’école sans problème.
A l’école Remy Ollier, comme partout ailleurs, le calme plat ne sera interrompu que par l’arrivée des deux grands blocs dans la cour de l’école. La Sodnac State Secondary School a accueilli son premier candidat peu après 9 heures, suivi des candidats du MMM venus, accompagnés en grand nombre.
Les activistes et candidats du MMM, menés par Vijay Makhan et Robert Hungley qui coordonnent la présente campagne du parti dans la ville des Fleurs, ont débuté leur tournée en vue de l’enregistrement des candidats dans les arrondissements respectifs de la ville vers 9h30 en commençant par l’école gouvernementale de Chooroomoney à Bassin (Ward V), puis de façon descendante vers les autres arrondissements. Défilant à bord de leurs véhicules avec banderoles et hymne des municipales, les mauves ont voulu marquer leur présence de manière forte. C’est un Vijay Makhan serein qui a déclaré : « Nous sommes très contents et confiants d’une victoire. Notre seule crainte demeure toutefois l’abstention. »
À la Chooroomoney Government School, dans l’arrondissement no. 5, qui comptabilise le plus grand nombre de candidats, soit 26 au total, l’ambiance était calme.
La bande à Rezistans ek Alternativ étaient également à pieds d’oeuvre depuis le matin. Alignant principalement des jeunes pour ces municipales, l’équipe est motivée à bloc. Solidaire, chaque candidat du parti pour les cinq arrondissements de Quatre-Bornes est venu soutenir ses camarades.
Vers 10 h 35, à l’école Sir Veerasamy Ringadoo (SVR), Sodnac, les klaxons à quelques mètres de l’établissement est venu rompre la monotonie du matin. C’était l’Alliance Lepep qui annonçait son arrivée avec leur chanson phare « Enn Soley ape Leve! » La troupe des agents, menée par le député Xavier-Luc Duval, devait afficher une banderole sur laquelle était écrite : « Anou redress nou laville! »
« On a choisi des candidats de proximité amoureux de leur ville. C’est là la clé. Des gens qui se passionnent pour améliorer la qualité de vie de leurs concitoyens ! », a confié XLD.
A la SSS de Palma, alors que les candidats du MMM avaient déjà effectué leur acte de candidature depuis le matin, c’est vers 13 h 30 que ceux de l’Alliance Lepep sont venus remplir leur formalité de candidature.