Depuis quelques mois déjà, l’entraîneur national Mike Lafleur et Robert Rault, entraîneur d’optimist et de planche à voile, mettent les bouchées dans la préparation des barreurs et des riders en vue de la Coupe de l’océan Indien qui se tiendra du 26 août au 3 septembre aux Seychelles sur le plan d’eau de Mahé. Cinq épreuves sont au menu de cette compétition inter-îles : optimist, laser standard, laser 4.7, laser radial et planche à voile (windsurf).
Une grande confiance a été accordée à la sélection mauricienne qui avait défendu Maurice aux 9es Jeux des Îles de l’océan Indien (JIOI) de La Réunion en août 2015. Parmi les sélectionnés, Hemsley Lim, Adriano Merne, et O’bryan Brasse, respectivement champion de Maurice en titre d’optimist, de laser 4.7 et de laser radial. Ces derniers avec les Christopher Bon, Vandame Lafleur, Axel Florine et Michel Hosseny entre autres, ont un gros défi à relever pour conserver leur titre acquis en 2014 à Maurice.
Lors de cette dernière édition, les Mauriciens avaient terminé en tête du classement des médailles. Pourront-ils réaliser le deux à la suite en terre seychelloise ? Réponse dans deux semaines. Entre-temps, les entraînements se sont intensifiés depuis quelques semaines déjà. Jusqu’au 24 août, des camps d’entraînement seront dirigés par Mike Lafleur sur le plan d’eau de Grand-Baie et d’autre part Robert Rault à Mahébourg.
Les coaches ainsi que les participants mauriciens savent d’emblée que la concurrence sera rude. Ils auront en face d’eux les redoutables adversaires réunionnais, seychellois et maldiviens. Mais selon l’entraîneur national Mike Lafleur, c’est une équipe mauricienne motivée qui ira aux Seychelles dans l’objectif de se montrer sous un visage – meilleur que celui affiché aux JIOI de La Réunion, où tout était passé de travers.
« Depuis, nous avons à coeur de nous racheter. Nous allons une fois de plus nous frotter à la crème des navigateurs de l’océan Indien. Nous n’avons pas peur de l’opposition. Mais je peux vous dire que nous sommes une équipe motivée à briller. Les sélectionnés sont talentueux et ont la capacité de ramener la coupe de l’océan Indien à Maurice », fait-il, ressortir.
Pour rappel, aux derniers JIOI, Mike Lafleur avait dû rentrer d’urgence à Maurice avant même que ses protégés n’entrent en action. Les barreurs avaient décroché seulement deux médailles de bronze. La sélection mauricienne sera encadrée par Mike Lafleur l’entraîneur national (laser) et Robert Rault entraîneur optimist. Danny Ramasawmi, l’advisor coach du ministère de la Jeunesse et des Sports, se déplacera quant à lui en tant que juge dans les épreuves de planche à voile.