Fort du succès des éditions précédentes, le rendez-vous annuel des passionnés de création de sites internet dans l’océan Indien se pérennise à Maurice. Pour cette 6e édition, le Ministère des Technologies, de la Communication & de l’Innovation (TCI) et le National Computer Board s’associent à nouveau aux institutions représentant le secteur privé TIC à Maurice, l’OTAM, la MITIA et la CCIFM, pour l’organisation de la Webcup à Maurice, les 5 et 6 mai prochains à la BPML CyberTower1 à la Cybercité, Ebène.

Le lancement officiel de la Webcup 2018 s’est tenu au Ministère des TCI lors d’une conférence de presse le jeudi 19 avril. Pour rappel, à l’initiative de l’association Webcup de l’île de la Réunion, la Webcup est une compétition sur 24 heures non-stop où les candidates (amateurs & professionnels), séparés en équipe réalisent un site internet. La Webcup se tiendra sur 8 territoires le week-end du 5-6 mai, à la même heure, avec le même sujet à Madagascar, Mayotte, La Réunion, l’Union des Comores, aux Seychelles, Rodrigues et Maurice. De plus, la famille de la Webcup s’agrandit cette année avec la participation du Burkina-Faso.

Lors de la conférence de presse, le Ministre des TCI, Yogida Sawmynaden a souligné que la Webcup est un coup de projecteur sur les talents mauriciens dans le domaine de la conception et la création de site internet en valorisant différentes compétences de programmeur, de designer, de création de contenu et de gestion de projet entre autres. Ce concours suscite des vocations sur les métiers du web, en permettant aux participants de se dépasser techniquement, d’apprendre à gérer leur temps, de travailler en équipe et d’avoir la capacité de présenter une réalisation devant un jury. Les candidats ont d’ailleurs l’opportunité de faire du networking, des échanges professionnelles et bien sûr d’attirer l’attention de futurs employeurs. « Je tiens à noter, avec beaucoup de fierté, que Maurice est le pays qui compte le plus de participants encore une fois… C’est la preuve de l’engouement des Mauriciens pour ce concours » affirme-t-il. Il encourage ainsi les mauriciens à continuer dans ce sens cette année.

Comment s’inscrire ?

Les candidats peuvent s’inscrire dans l’une des 3 catégories par équipe de 1 à 4 personnes max

– « professionnels » qui concourent au nom de leur société

– « pour le fun » : individuels, des geeks…

– « étudiants » : étudiants pouvant concourir au nom de leur universités/écoles

Une catégorie spéciale a été formalisée cette année pour valoriser la participation des étudiants. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 avril : les inscriptions s’effectuent sur une base du 1er inscrit, premier sélectionné pour le concours.

Lien pour l’inscription : http://maurice.webcup.fr/produit/inscription-webcup

Il est souhaitable s’inscrire avant la date limite.

Un bootcamp avant le concours

La Webcup Maurice organise d’ailleurs pour la 2e fois quelques jours avant le week-end de la Webcup, un bootcamp dédié aux outils et méthodes de développement Web par des spécialistes, le samedi 28 avril 2018 à partir de 9h30 à l’Institut de la Francophonie pour l’Entrepreneuriat à Réduit.

Durant la Webcup, les candidats doivent faire preuve d’endurance pour rester éveiller et présenter un site en un temps record. Au samedi 5 mai à 12h le sujet du concours, tenu secret jusqu’à cette heure, leur sera dévoilé. Les équipes (1 à 4 personnes) devront se munir à leurs arrivées avec leurs propres ordinateurs et accessoires vers 9h le samedi 5 mai.