Le cas allégué d’attouchements sexuels impliquant l’ex-chef de mission de la délégation mauricienne aux Jeux du Commonwealth en Australie (4-15 avril), Kaysee Teeroovengadum, sur l’athlète Jessika Rosun a été fixé au 16 janvier 2019 à une cour supérieure, soit à la District Court, pour un committal hearing.

Ainsi en a décidé la Southport Magistrate Court qui a siégé le jeudi 11 octobre dans le cadre d’un direction hearing, indique l’avocat de l’athlète, Me Rouben Mooroongapillay. Kaysee Teeroovengadum devrait être normalement présent le 16 janvier 2019, sauf s’il se fait représenter à nouveau, comme lors de ses trois précédentes comparutions, par son homme de loi australien.

Pour rappel, après trois renvois successifs survenus les 17 avril, 7 mai et 19 juillet, le cas avait été pris sur le fond le 19 juillet, quand la cour australienne avait statué que Kaysee Teeroovengadum serait poursuivi. Le même jour, le représentant légal de Kaysee Teeroovengadum avait aussi informé la cour qu’il avait obtenu des instructions pour effectuer une application pour contre-interroger les témoins, y compris Jessika Rosun. Mais l’avocat de l’athlète nous a déclaré n’avoir obtenu à ce jour aucune précision à ce propos.