On ne sait pas encore pour la Private Notice Question, mais pour le Question Time, ça promet. Toutes les questions d’actualité sont à cet agenda de rentrée et le premier qui aura à en découdre avec l’opposition sera, bien entendu, le Premier ministre. Il aura ainsi à répondre à deux questions, de Mahen Jhugroo et de Veda Baloomoody sur le décès en cellule policière, à Rivière du Rempart, d’Anand Kumar Ramdhany, soupçonné d’avoir en en sa possession une montre volée.
Les autres questions pour Navin Ramgoolam sont de la même veine. Rajesh Bhagwan ouvrira le bal avec une question sur le Equal Oppostunity Act, suivi de son collègue Adil Ameer Meea qui s’intéresse aux écoutes téléphoniques, de Joe Lesjongard qui veut obtenir le détail des enquêtes sur la pilule dite du viol, alors que le député de l’OPR a, parmi les trois questions inscrites à son nom, une réclamant une commission d’enquête sur la gestion des finances publiques par le gouvernement local depuis 2006.
Reza Uteem aura, lui, une question sur la situation financière de la Cargo Handling Corporation Limited, le montant des dettes de la compagnie et le nombre de ses cadres. Son collègue du MSM, Mahen Jhugroo, interrogera le Premier ministre sur les postes vacants existants à divers échelons dans la police, tandis que Rajesh Bhagwan veut connaître les conclusions du Fact Finding Committee qui s’est penché sur la gestion de Business Parks of Mauritius Ltd.
Françoise Labelle veut, elle, de plus amples renseignements sur la prévalence de la tuberculose dans les prisons depuis 2008, alors que sa collègue du PTr, Stéphanie Anquetil s’intéresse aux travaux aéroportuaires et le Dr Raffick Sorefan sur les ressources humaines et les équipements dont dispose le poste de police de Vacoas.
Ou en est la réforme électorale ?
C’est le MSM qui va clore ce Prime Mintster’s Qustion Time avec une question de Mahen Seeruttun sur la commission démocratisation de l’économie, sa présidence, ses membres, les cadres qui y sont attachés, de même que les salaires et les privilèges dont ils bénéficient ; une autre de Nando Bodha sur les procédures en cours pour la remise en liberté sous caution et la réforme électorale et une dernière de Shawkatally Soodhun sur la demande de nationalité et de permis de résidence faite par un certain Rajiv Behr dont le nom avait été mentionné comme étant un intermédiaire dans l’affaire Neotown.
Les autres ministres ne seront pas en reste. Xavier Duval aura à répondre à une question d’Adil Ameer Meea sur R.S. Denim, la compagnie manufacturière de l’ancien député rouge, Ram Mardaymootoo, qui avait bénéficié du Stimulus Package, mais aussi à deux questions de Kani Ramano sur l’impôt immobilier.
Et bien qu’il ait tenu une conférence de presse vendredi pour dire que c’est en tant « qu’observateur » qu’il assistera à cette séance parlementaire, Cehl Meeah a néanmoins une question sur la situation financière de BPML.
Actif au sein de la communauté des artistes, Jean-Claude Barbier a réservé deux questions sur la MASA pour le ministre Mukeshwar Choonee. Pour rester dans le même domaine, Stéphanie Anquetil réclamera des détails sur l’institution d’un Artist Welfare Fund.
Les sujets de Steve Obeegadoo sont d’une autre nature, puisqu’il interrogera tour à tour Rajesh Jeetah et Lormesh Bundhoo, sur la création d’un campus universitaire à Montagne Blanche et sur le cancer. Pour le volet économique, c’est évidemment Kee Chong Li Kwong Wing qui est présent au rendez-vous avec deux questions sur les taxes indirectes et les chiffres à septembre 2011, en comparaison avec ceux du mois correspondant de l’année dernière et sur l’investissement direct étranger, le montant enregistré pour les mois de septembre 2010 et de 2011.
Place ensuite aux dames avec Arianne Navarre-Marie qui évoquera le cas de cette personne qui vit dans la rue à La Tour Koenig et Josique Radegonde qui interrogera le ministre de la Santé sur les cas de salmonellose.
Le Dr Sorefan récclamera du ministre des Infrastructures Publiques tous les détails du contrat alloué pour les travaux actuellement entrepris au rond-point de Phoenix. Son collègue, Satish Boolell, veut obtenir des informations sur la déforestation qui affecte la région de Mare-aux-Vacoas et au CSR. Le Plaza et le manque d’hygiène au marché de Rose-Hill feront l’objet de questions du député de la localité, Deven Nagalingum.
Les effectifs qui auraient gonflé à la Vallée D’osterlog Endemic Foundation préoccupent le député du MSM, Mahen Seeruttun, mais c’est le morcellement entrepris par Iswardeo Seetaram, père du ministre Jim Seetaram et le trafic de prescriptions fictives qui intéresse la député Maya Hanoomanjee.
Les dessous chiffrés de Betamax
Pas de séance parlementaire sans une question sur la State Trading Corporation. La tradition n’est pas rompue pusique Reza Uteem revient à la charge sur le volet Betamax et toutes les implications financières de ce dossier.
Bruyamment annoncé, mais pas encore concrétisé, est le projet d’amendement de l’Employment Rights Act. Aussi, le député Veda Baloomoody demandera-t-il à Shakeel Mohamed si ce projet va aboutir à la lumière surtout du jugement de la Cour industrielle dans le cas de Edoo v/s United Bus Service. Shawkatally Soodhun interrogera sur le Local Government Bill et Lysie Ribot sur les facilités accordées dans le primaire aux enfants autrement capables.
Une seule question est inscrite au nom du député et leader du MSM, Pravind Jugnauth, le feu vert donné au commingling par la Gambling Regulatory Authority. Sa collègue Leela Devi Dookun-Luchoomun interrogera le ministre des TIC sur un sujet qui l’intéresse : les doléances faites par les employés de Mauritius Telecom et une autre question sera adressée Xavier Duval sur la compensation salariale qui sera accordée en janvier 2012 aux bénéficiaires de la pension de vieillesse. Pour clore le Question Time, une question d’Alan Ganoo sur les travaux d’infrastructure sur le chantier de Jin Fei et une autre de Lysie Ribot sur les patients sui sont inopérables.
Pour démarrer la séance, une élection, celle de Stéphanie Anquetil comme Deputy Chairman of Committees en remplacement d’Abdulah Hossen, promu PPS. Également à l’agenda, cinq textes en première lecture : 1) The Supplmeentary Appropriation Bill de Rs 3,7 milliards pour 2010 ; 2) The Equal Opportunities (Amendment) Bill pour une modification du texte visant à créer une Equal Opportunities Comission, exactement ce qu’avait suggéré avec force le leader de l’opposition Paul Bérenger en 2008 et qui avait été rejeté par Navin Ramgoolam; 3) The Constitution (Amendment) Bill; 4) The Local Government Bill et, 5) The Education (Amendment) Bill.
Les textes qui seront débattus en deuxième lecture sont The Law Practitioners (Amendment) Bill et The Limited Partnerships Bill.
———————————————————————————————————————————
Amendement constitutionnel du PM: Le leader de l’opposition envisage un amendement
Une idée a émergé hier de la première réunion conjointe des groupes parlementaires du MMM et du MSM à laquelle a aussi participé Eric Guimbeau, celle du leader de l’opposition de proposer un amendement à l’amendement du Premier ministre à la Constitution visant à introduire une discrimination en faveur des femmes dans les collectivités locales. Interrogé à l’issue de cette réunion, Paul Bérenger a déclaré à Week-End qu’il envisage cette possibilité lors de la présentation en deuxième lecture de The Constitution (Amendment) Bill, le mardi 25 octobre.
« Si on propose une discrimination en faveur des femmes pour les Local Authorities, pourquoi pas pour le Parlement aussi ? », a demandé le leader de l’opposition qui estime que le gouvernement a « agi avec légèreté » en proposant un tel amendement qui ne précise pas dans quelle proportion cette discrimination en faveur des femmes va se réaliser, si c’est un tiers comme le préconise le Local Government Bill.
Interrogé sur le déroulement de cette première réunion conjointe, Paul Bérenger a parlé « d’esprit d’équipe » et de « bon mood » qui ont prévalu et que pas mal de choses ont été passées en revue, le « sitting arrangement », la PNQ, les questions et l’ajournement, le comité parlementaire de l’ICAC et les raisons de la démission des membres du MMM, son éloignement de cette instance pour le moment, une possible participation à l’avenir avec une composition des membres de l’opposition qui reflète sa nouvelle configuration.
S’agissant de deux textes qui seront débattus mardi, le leader de l’opposition a dit que Veda Baloomoody interviendra sur le Law Practitioners (Amendment) Bill et Pravind Jugnauth, auteur initial du projet et Reza Uteem sur le Limited Partnerships Bill.