Le contrat alloué par le Central Electricity Board (CEB) à la société ECI Telecom Ltd pur un montant de Rs 210 millions préoccupe les animateurs de Lalit de par sa dimension diplomatique par rapport à Israël. En février et mars derniers, ECI Telecom Ltd, société qui est associée à l’armée israélienne, en particulier l’Israel Defence Force, avait bénéficié de deux contrats suite à des appels d’offres pour le compte d’une filiale du CEB, CEB Fiber Net Co Ltd.
Kisna Kistnasamy et Alain Ah-Vee, de Lalit, soutiennent que l’octroi de ces deux contrats de CEB Fiber Net Co Ltd constituent une violation du gel des relations diplomatiques avec Israël, décision prise par le conseil des ministres en janvier 2009 suite au bombardement de Gaza par l’armée israélienne. « Sann kut la, guvernman pe al rod kas sa boykot ek sanksyon internasyonal kont Israel par swazir enn konpayni israelyin pu sumet enn tennder lor enn lalis bloke. Li enn pozisyon politik retrograd kot guvernman Jugnauth-Collendavelloo pe al donn serom enn Leta ki pe azir kuma enn bandi internasyonal, al kont tu lalwa internasyonal », font-ils ressortir dans une déclaration au Mauricien après une réunion de Lalit hier, tout en rappelant qu’en 2009, l’Israel Defence Force avait reconnu le soutien d’ECI Telecom, avec une médaille de reconnaissance pour la fourniture de « Battle-Proven Equipment » dans le cadre de ce même bombardement de Gaza.
Dans le cadre de ce contrat, Lalit s’en prend directement au Deputy Prime Minister et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo. « Nu truv li apropriye osi ki zordi nu tu rapel ki Ivan Colendavelloo ti bizin demisyone dan Parlman an 1989 swita so sutyin a Sol Kerzner, enn kapitalis depi sistem apartheid. Parey kuma apartheid inn demantele dan Sid Afrik, sa apartheid ki Israel pe inpoze, li osi, li pu demantele », conclut Lalut à cet effet.