Comme un point qualifie l’Allemagne et les Etats-Unis pour les huitièmes de finale, pourquoi prendre des risques ? La Nationalmannschaft donne la première réponse : faire le plein de points et de confiance. Mesut Özil mène l’attaque mais ses coéquipiers se marchent sur les pieds (9’). Les Américains, eux, prendraient la tête du groupe avec une victoire, donc point de calcul. Graham Zusi décoche une frappe puissante tout près de la lucarne de Manuel Neuer (24’).
Mais pas question de laisser filer la première place pour les triples champions du monde. Özil donne du travail à Howard avant la pause (35’), et Thomas Müller remet les points sur les « i » juste après, d’un plat du pied placé (1:0, 50’).
Pour éviter d’être dépendant de l’autre point chaud du jour, le match Portugal – Ghana à Brasilia, les Stars and Stripes pressent pus haut et prennent des risques, qu’Özil et Mario Götze sont sue le point d’exploiter en contre. Mais les intentions américaines restent au point mort. Le coup de sifflet final dans l’autre rencontre officialisant la victoire portugaise 2:1 arrive à point nommé pour assurer la qualification de l’Allemagne et des Etats-Unis dans cet ordre.
Le point de chute des Européens sera Porto Alegre, contre le deuxième du Groupe H. Celui des Américains, Salvador contre le dauphin du même groupe.
Homme du Match : Thomas Müller (GER)