« Lepep finn anvi mo kontinie », a déclaré le Premier ministre et leader de L’Alliance Morisien, Pravind Jugnauth. « Lepep finn rann so verdik e finn fer nou konfians e finn donn nou enn manda sinkan. L’Alliance Morisien finn gagne sel kont tous. Nou finn fer elir 38 kandida ki inklir 8 madam. Enn manda kler e net pou nou inplemant nou program elektoral », a-t-il souligné au tout début de sa conférence de presse d’hier au Sun Trust avec tous les candidats de son bloc politique pour passer en revue la victoire aux élections générales de 2019.

Il a déclaré que cette nouvelle équipe gouvernementale travaillera dans la même direction de son projet pour le pays entamé depuis 2014. « Nou finn explik a la popilasyon nou bilan e sirtou depi ki mo finn vinn Premie minis. Mo satisfe ki lepep finn rekonet travay ki mo finn fer ek finn exprim zot konfians », a-t-il dit en indiquant que sa priorité demeure la préparation du discours-programme et la composition de sa nouvelle équipe ministérielle.
Pravind Jugnauth a félicité les Mauriciens pour une campagne électorale qu’il trouve exemplaire. « Tou finn pas dan lord ek dan kalm. Mo dir enn gran mersi a tou nou bann solda ki finn fer enn travay xtraordiner ek ki finn kontribie pou nou gagn sa rezilta-la. Nou finn montre lemond ki nou enn lexamp vivan de demokrasi. Komision elektoral ek l’Electoral Supervisory Commission e tou so bann staff, bann fonktioner, lafors polisier finn fer enn travay remarkab », a-t-il ajouté. Selon lui, « lepep finn donn so verdik e lepep anvi ki mo kontinie kom Premie minis ». Il a annoncé que  très bientôt il constituera son nouveau gouvernement et que sa priorité est la préparation du discours-programme . Il a lancé un appel à la population qu’avec « les adversités politiques » faisant partie du passé, de se rallier derrière lui afin de faire progresser davantage le pays. « Mo pou enn Premie minis pou tou Morisien », a déclaré Pravind Jugnauth. Et de rappeler aux élus qu’il va falloir travailler « dur dans l’intérêt de la population, et dans la discipline ». Il a affirmé que son nouveau gouvernement honorera les engagements pris durant la campagne. Il a dit aussi avoir une pensée spéciale pour les non-élus de L’Alliance Morisien « ki finn tonbe latet ot ».
« Lepep finn swazir la stabilite»
Le No 2 de l’Alliance Morisien, le leader du Muvman Liberater Ivan Collendavelloo a affirmé que la population a fait son choix entre la continuité et l’incertitude. « Lepep finn swazir ant la stabilite ki nounn viv pandan sinkan ou alor viv dan enn dezord konstitisionel kot dimounn ti pou fer ninport kwa dan nou pei e ti pou aret progre e developman », a laissé entendre le troisième élu de Stanley/Rose-Hill (No 19). Il a affirmé que ceux qui « ti pe rev Hung Parliament ou ki ti pe rev de kingmaker » ont été déçus et que la réalité est que leur force politique a drastiquement diminué. Pour lui, le secret de cette victoire de l’Alliance Morisien est le fait que les candidats ont travaillé en parfaite harmonie durant la campagne électorale. Il dit espérer que cet état d’esprit de travail d’équipe se poursuivra au niveau des circonscriptions du pays.
“Nou sel lafors national lor lesikie politik”
Pour sa part, Alan Ganoo, classé premier à Savanne/Rivière-Noire  (No 14), a déclaré que « Lil Moris finn gagn gouvernman ki li merite ». Il a parlé de victoire éclatante en prenant en compte que c’était une lutte à trois. « Nou mesaz finn pase. Mo felisit Pravind Jugnauth pou so premie eleksion zeneral ki li finn organize kom premie minis. Mo realize ki nounn gagn zafer ek enn fin stratez. Seki li ti prevwar sa mem finn arive », a-t-il dit. Il a lui aussi lancé un appel aux autres militants de rejoindre l’équipe gouvernementale. « Pa kapav kontinie res lor koltar. Pran zot desizion pou rant dan sa trin-la », a-t-il affirmé. Il a qualifié cette victoire de «la plus belle » de sa carrière politique. « Se enn defi ki mo finn releve kan mo vinn koste ek MSM. Ti rod fer Alan Ganoo diparet lor kart politik me zot pa finn reisi », a-t-il souligné.
Quant à Steve Obeegadoo (Plateforme Militante), il a remercié les Mauriciens qui ont fait confiance à l’Alliance Morisien. « Pravind Jugnauth finn swazir pou fer plas a bann militan. Nou sel lafors national lor lesikie politik ; se viktwar de tout Lil Moris. Apre kinzan karokan nou defi sete amenn ban morisien militan a la viktwar », a mis en exergue l’élu de Curepipe-Midlands. Et celui-ci de poursuivre : « Nous sommes les garants de l’égalité des chances pour l’avenir. Finn ler ki nou marye pike. »
À l’heure des questions de la presse, Pravind Jugnauth a souligné qu’il prévoyait cette victoire avant même la dissolution de l’Assemblée nationale. « Rezilta-la preske sa viktwar ki mo ti pe panse. Mo ti fini prevwar dapre konsta ki mo ti fer. Bann koze, bann kiksoz ki lopozision finn dir, finn konfort sa trend-la », a-t-il soutenu. Au sujet de la défaite de Navin Ramgoolam à Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est (No 10), le Premier ministre a déclaré que « depi ki linn konfirme ki li pou kandida laba, nou ti deza pe prevwar ki ena enn gran sans ki li pe tonbe, me mo bizin dir ki bann kamarad dan nimero 10 finn bien travay ». Et d’ajouter que « dan lavi nou bizin aksepte defet; mo mem mo finn konn bann defet. Monn aksepte. Me zame mo pa finn rale mwa ein  ».
Par ailleurs, Pravind Jugnauth a fait ressortir qu’il y aura bel et bien un membre de la communauté musulmane sur son prochain front bench. Quant aux « Gates » qui ont été étalés durant la campagne électorale, Pravind Jugnauth a signifié son intention de prendre des actions à l’avenir en vue de « laver son honneur».

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal ou virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal) et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal ou virement bancaire)
S’inscrire
Log In